AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron Oswald [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Aaron Oswald [terminé]   Sam 16 Mai - 2:28


Fiche normale.

{{ Votre personnage – Briefing.

Nom & Prénom(s) : Si vous ne les connaissez pas ça ne saurait tarder. Mon nom est Aaron Cornelius Oswald. Oui, Cornelius. Mes chers parents songeaient que porter le nom du plus illustre de mes aïeux me serait utile et je dois avouer que c’est un moyen de pression des plus efficaces.
.:: Date de naissance & Âge : Et moi qui pensait que vous vous intéressiez plutôt au jour où je disparaîtrai. Puisque vous êtes si curieux, sachez que je suis né lors d’une nuit pluvieuse du mois de Novembre de l’année 1962. Le 27 pour être exact.
.:: Lieu de naissance : De manière très surprenante ou pas tant que ça, je vis le jour dans la demeure familiale, c'est-à-dire aux alentours de Londres.
.:: Race: Ai-je l’air d’une de ces créatures méprisables à qui l’on a offert gracieusement le privilège d’étudier dans notre école ? Pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris mon sang est des plus purs. En d’autres termes, je suis un humain.
.:: Maison: Une seule maison sied à mon illustre lignée, pas besoin d’être très bien renseigné pour savoir que les Serpentards me comptent dans leurs rangs.
.:: Dans cette maison je suis...? ::. Simple élève. Ce sera bien l’une des seules fois que l’adjectif simple sera adéquat pour décrire ma situation.
.:: Pouvoirs spéciaux? : A part l’art de me faire détester ? Aucune faculté spéciale à ma connaissance.


{{ Physical and Psychological Descriptions.
.:: Physical Description.
Beaucoup disent que peu de choses sont plus proches de la perfection que mon physique. Certains ont eu l’audace de m’avouer qu’ils le trouvaient quelconques mais difficile de voir quelle place occupait l’objectivité dans leurs propos. La meilleure solution reste encore de vous le demander mais pour cela il vous faut une bonne idée de ce que vous risquez de voir, n’est-ce pas ? Que l’on n’aille pas me comparer à un jeune premier ou à un autre bellâtre sans envergure. Il est vrai que je suis brun et que mon visage est agréable à regarder mais ça s’arrête là. Bon d’accord, j’avoue attacher une certaine importance à la disposition de ma chevelure, et que je prends soin à ce que ma coiffure soit toujours ordonnée. Je concède également qu’elle doit s’accorder avec mon visage. Mais peut-on appeler ça de la coquetterie ? Ai-je besoin d’être coquet ? Après tout, avec un minimum d’attention, mon visage est une véritable arme de séduction dont je pourrais user et abuser si je le souhaitais. D’accord, je trouve mon front un peu large mais d’un autre côté il aurait pu être bien plus imposant qu’il ne l’est déjà. D’ailleurs, mon nez étant large et très légèrement pointu, ce qui lorsque l’on se concentre sur cette partie de mon corps est un défaut se révèle être un atout. En effet, mes yeux, ces émeraudes dont tant d’êtres voudraient s’emparer, et mes sourcils fins sont parfaitement disposés. Et puisque ça en intéresse certains –ou certaines devrais-je dire-, mes lèvres sont suffisamment charnues et larges pour compléter ce tableau.

Mon cou est plutôt long et musclé. Les mauvaises langues diront qu’il doit être puissant pour supporter une tête aussi grosse que la mienne ou d’autres idioties pathétiques du même genre. A vrai dire, il joue une part importante dans l’allure de ma silhouette. Il se trouve que mes épaules sont larges et puissantes. Mon thorax est tout aussi large. Certes ma taille, elle est bien plus fine mais un cou plus court que celui que je possède aurait très certainement rendu ma silhouette disgracieuse. Quoi ? Mes muscles ? Pourquoi se perdre dans des préoccupations si futiles, superficielles, sans intérêt en somme ? Puisque vous insistez, ils sont parfaitement dessinés. Ne me forcez pas à vous expliquez ce que ça veut dire.

Je suppose que ma tenue vestimentaire est aussi importante. Il est vrai qu’il ne serait pas convenable pour un homme tel que moi de faire des choix hasardeux dans ce domaine. La chemise est de rigueur. Le plus souvent elle est claire même s’il m’arrive parfois de céder aux avances du noir. Quoiqu’il en soit, j’évite le plus possible d’avoir l’air négligé lorsque je les porte tout en prenant garde de ne pas avoir l’air austère. Il va sans dire que la cravate me suit bien souvent. Pour les pantalons, les tons sombres sont à l’honneur et ils sont le plus souvent assez amples pour me donner une certaine liberté de mouvement bien qu’il s’agisse le plus

.:: Psychological Description.
Apparemment, il s’agit là de la part la plus détestable de mon être. Mais je suppose que vous ne vous attendiez pas à avoir à faire à un angelot, n’est-ce pas ? Tant mieux pour vous puisque ceux qui me connaissent, vous le diront, je suis à des années lumière d’être ce genre de créature sans relief. Certains même vont jusqu’à me traiter de monstre cynique et méprisant. Je dois avouer que les sarcasmes sont monnaie courante pour moi. A vrai dire, l’ironie doit bien être ma plus fidèle compagne. Qu’y puis-je si elle reste la meilleure manière de faire réagir les personnes qui m’entourent ? Et puis, il n’y a pas grand-chose de plus drôle que de voir l’expression de sombres idiots lorsque l’on ironise sur leurs maladresses. Méchant, moi ? Non. Bon, je l’admets, je manque parfois de considération pour autrui, on ne m’accuserait pas d’être méprisant sinon. Mais que voulez-vous, lorsque l’on est entouré de créatures médiocres et sans envergure, il faut avoir l’honnêteté de leur faire comprendre à quel point ils sont méprisables. Tolérer la médiocrité, la faiblesse et ces autres tares qui sévissent dans notre cher monde, c’est permettre leur prolifération.

Enfin, n’allez pas croire que je suis intransigeant non plus. Quelques rares élus évitent mon dédain et ont plutôt le droit à des petites boutades sans méchanceté. La différence est trop mince pour l’œil du profane mais ceux qui ont su mériter mon attention savent faire la différence entre la froide distance que j’offre aux êtres méprisables et les petites piques que je leur adresse. Il arrive parfois que certaines personnes croient avoir mes faveurs sous prétexte que j’ai l’air de tolérer leur compagnie. Si je prends un malin plaisir à briser les espoirs de certains d’entre eux, il m’arrive de laisser leurs illusions à certaines autres personnes. Compassion ? Qu’allez-vous chercher ? Oubliez-vous que le mépris aussi froid et rationnel puisse-t-il paraître reste un affect ? Et qu’en tant que tel, il a sa part d’irrationnel qui le rend parfois dangereux ? Si je devais agresser tous les êtres dont je pense qu’ils polluent mon espace vital, je me retrouverais bien vite isolé. Or malgré le fait qu’ils n’aient pas ce qu’il faut pour mériter mon respect, certains ont des talents dont je pourrais user et d’autre des ressources mentales et morales qui les rendraient dangereux. Il vaut mieux avoir une armée de vers de terre comme alliés qu’être seul face à un scorpion, vous ne croyez pas ?

Manipulateur et arriviste ? Moi ? Je ne fais que faire honneur à mon nom du mieux que je peux. Si je veux que ma famille reste dans les hautes sphères, il me faut bien disposer des meilleures cartes. Même si je l’avoue, il m’arrive de prendre un malin plaisir à briser des alliances dangereuses ou tout simplement à mener un naïf par le bout du nez. Ensuite ? Ce petit portrait ne vous suffit pas ? Je vois, vous vous attendez sûrement à ce que je confesse être orgueilleux, impulsif et borné comme le sont les jeunes de mon âge. Dommage pour vous, j’ai eu la chance de tomber dans les nombreux pièges que réservent ses défauts très tôt dans ma vie. Fier, je le suis et je le resterai. Après tout, je ne fais pas partie du commun des mortels. Mais l’orgueil engendre paresse, arrogance et jalousie. Trois tares des plus gênantes lorsque l’on poursuit le pouvoir vous en conviendrez. De même comme je l’ai déjà dit, si les émotions sont naturelles, les laissez nous dominer n’est pas convenable. Ni la colère, ni les larmes ne conviennent à mon visage et en général ceux qui ont mon amitié finissent par le réaliser sans que j’aie besoin de m’épancher plus que de raison. Et quand je dis que je ne suis pas borné, ça ne veut pas non plus dire que mon esprit est malléable. Simplement, à être trop têtu on finit par braquer tout le monde. Certaines personnes méritent qu’on les brosse dans le sens du poil quand bien même il leur arrive de dire des énormités. Pour être tout à fait exact, on peut dire que j’ai travaillé pour dépasser ces défauts pour pouvoir user au maximum de mes qualités et de celles des autres. Calculateur ? Réfléchi serait plus approprié vous ne croyez pas ? Non ? Bon je le confesse, pour moi l’autre est un pion sur cet immense échiquier qu’est la vie. Mais que voulez-vous ? Le pouvoir exige qu’un homme lui accorde toutes ses pensées.

.:: Like / No like.
Ce que j’aime ? Pour commencer le pouvoir. Ca peut avoir l’air étrange pour le commun des mortels. Mais la plupart des gens ne connaissent pas la sensation grisante qui court dans vos veines lorsque vous lancez un sort et encore moins la fierté qui vous envahit lorsqu’une de vos potions est réussie. Ils ne savent pas non plus à quel point ça peut être gratifiant de savoir que l’on a les faveurs d’un être important ou que l’on peut compter sur les talents d’un être exceptionnel pour nous sortir d’un mauvais. Et puis je ne vois pas pourquoi je m’explique. Je suis un Oswald, je fais partie de ces êtres à qui on apprend à aimer le pouvoir. Mais puisque ça ne vous suffit pas, je vous confesse que les petites attentions que l’on vous accorde lorsque vous êtes puissant sont des plus agréables.

D’accord, j’ai fini d’insulter votre intelligence aussi infime soit-elle. Autre chose que j’apprécie tout particulièrement ? Les grands espaces. Ils offrent une sensation de liberté, j’ai parfois même l’impression d’entrer dans un autre monde de m’évader de la réalité de cette vie qui je dois l’admettre est parfois oppressante. Et pour être plus terre à terre, j’apprécie d’autant plus ces lieux pour le calme qu’ils m’apportent. Mine de rien, le calme est quelque chose de précieux lorsque l’on vit dans un environnement baigné dans l’effervescence.

Ce que je déteste ? Je vous dirais bien que je m’accommode de tout mais ce serait mentir. Par exemple, les petits conflits sans intérêt qui divisent mes chers camarades ont tendance à m’irriter. Tant d’énergie gaspillée pour jouer de petits tours et encore plus de temps dépensés en jalousies mesquines, c’est du gâchis vous ne trouvez pas. Si encore ces rivalités intestines permettaient à ces êtres de donner le meilleur d’eux-mêmes mais elles ne font que refléter l’immaturité de certaines personnes.

Autre chose qui m’insupporte, ce sont les règles. Ne me traitez pas de rebelle sans envergure. J’aime bien l’ordre et l’idée de me donner un genre en étant désobéissant est des plus stupides. Seulement, les règles sont autant de restrictions qui me tirent vers le bas et donc autant de frustrations lorsque l’on s’entête à les suivre scrupuleusement. Quoi ? Je n’ai jamais dit que ce n’était pas mon cas et même si c’était vrai ce n’est pas le sujet pour l’instant.

Mais ce que je déteste au-delà de toute raison, c’est l’échec. Cette expression de la médiocrité n’a heureusement pas pour habitude de me toucher mais lorsque ça arrive, ma réaction est des plus violentes. La façade que j’ai passé tant d’années est réduite en cendres par une rage indescriptible à tel point qu’il me faut parfois de longs moments de solitude pour me remettre d’un écueil, ce qui est comme vous le savez déjà une perte de temps des plus…agaçantes.


{{ Once Upon a Time…

[.:: Famille. :
[/color]Ai-je vraiment besoin de vous dire que mon nom est synonyme de puissance et d’influence ? Si vous en doutiez, mon père, Alfred Oswald a passé sa vie à raffermir son autorité et à étendre son influence toujours plus loin. Cela a fait de lui, un homme d’affaires craint et respecté de tous et engagé dans des affaires politiques que je commence à peine à découvrir. Un exemple, un modèle à suivre pour moi, le chef parfait pour une famille puissante du moins en apparence. Oui, mon cher paternel n’est que l’image de notre lignée. S’il y a quelqu’un qui dirige c’est ma mère : Amelia. Froide, intransigeante et perfectionniste, elle trouve toujours le mot pour nous pousser plus loin et la médiocrité lui fait horreur. Et sa discrétion lui confère un autre avantage. Bien des naïfs l’ont sous estimé, pensant sans doute que mon père choisirait une femme sans la moindre personnalité. Mais elle est la personne qui tire notre famille vers le haut.


Dernière édition par Aaron C. Oswald le Lun 18 Mai - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 18:01

.:: Story of my life. :

« Un être trouve sa valeur dans la puissance dont il dispose. »
Telle est la devise de notre famille : la phrase que j’aurais entendue le plus souvent au cours de mon existence. C’est lors d’une nuit orageuse, que votre humble serviteur –l’unique héritier des Oswald- poussa son premier cri. Les jours qui suivirent furent placés sous le signe de l’allégresse. Du moins, c’est ce que mes parents prétendent. Ce dont j’ai un vague souvenir, ce sont les années qui suivirent. Je vous passerai l’histoire de mes premiers pas et de mes premiers mots. La seule chose qui est intéressant dans mon histoire est le titre que je porte. Oui, être l’héritier des Oswald est tout ce qui compte depuis le début de ma vie. C’est ce pourquoi on m’a forgé toutes ses années. Les nombreux caprices qui furent les miens furent très rapidement réprimés. Ne vous avais-je pas dit que ma mère n’était pas des plus patientes ? Pour elle, l’enfance n’était pas une excuse pour me laisser sombrer dans l’anarchie et l’attitude d’un enfant était au contraire l’image de l’engagement de ses parents. Evidemment, il n’était pas question de faire honte à mes parents. D’un autre côté, c’est grâce à ma « tendre » mère que j’ai appris la plus précieuse de toutes les leçons : le respect et la considération se méritent et pour obtenir celle de ma famille il n’y avait pas trente six solutions. Je devais devenir le digne héritier de mon père. Comme tous les enfants, j’étais bien pressé de ressembler à mon géniteur. Ma mère, elle, ne partageait pas mon empressement. Au contraire, bien loin d’étancher ma soif de connaissances, elle l’aiguisait. Comme pour le reste, pour obtenir les savoirs qu’elle détenait, je devais m’en montrer digne.

A moins bien sûr que les événements l’obligent à procéder autrement. Et ce fut le cas lorsque j’entrai dans l’adolescence. Il fallut alors me préparer à ce qui occuperait les prochaines années de ma vie : ma scolarité à Poudlard. Je me montrai doué, plus que doué même et je m’abreuvai de tout ce qu’elle m’inculquait, trop heureux de jouir d’une attention particulière. Trop heureux d’avoir l’impression que pour une fois je travaillais à tirer la famille vers le haut et à la rendre fier. C’est à ce moment que je me rendis compte qu’aussi « méchante » fusse-t-elle, les sourires de ma mère sont les trésors les plus précieux. Mon père, quant à lui, se contentait de compter les points si je puis dire. Il était trop absent pour réellement m’aiguiller mais son succès retentissant était si omniprésent que ses compliments restaient flatteurs…et du coup n’étaient pas vraiment du goût de ma mère. Evidemment, ma mère n’allait pas prendre le risque que l’héritier qu’elle forgeait ne prenne une forme inattendue. Et pourtant, c’est ce qui faillit se passer. Mes premières années à Poudlard se passèrent en douceur ou presque. Une bonne partie de mes camarades était bien moins en avance que moi et ça me suffisait. La plupart de ceux qui étaient à ma hauteur, eux, étaient bien moins supportables. Selon eux, j’étais trop arrogant et trop dédaigneux. J’admets que j’avais l’arrogance de croire que les cours que je suivais ne méritaient pas que je donne mon maximum.

« Une créature méprisable… »

Ces mots resteront marqués au fer rouge pendant bien longtemps. Si la plupart des écueils que j’ai subi ne sont plus que de vagues échos condamnés à sombrer dans les flots de mes souvenirs, ces mots continueraient à me hanter pendant encore bien longtemps. Bien entendu il n’y avait qu’une personne capable de leur donner la force nécessaire pour m’atteindre.

Flashback

Cet été là, je me dirigeais vers mes quinze ans. Et je rentrai dans le domicile familial avec toute l’arrogance qui caractérisait ce qui sera mon âge bête. C’est simple, j’avais l’impression d’avoir tout vu et tout vécu, les savoirs qui m’échappaient m’étaient dû, la grandeur m’était destinée. Et surtout, tout me tomberait dans le bec sans que j’aie à fournir plus d’efforts qu’il n’en fallait. Comme à son habitude, mon père écouta le récit de mes exploits d’une oreille distraite et n’oublia pas de m’en féliciter, jugeant que j’avais besoin d’être encouragé. Ma mère, elle, ne dit rien dans un premier temps. Elle était assez intelligente pour savoir que ses paroles auraient eu moins de poids après les compliments de celui que j’étais destiné à remplacer un jour. Mais lorsque nous furent seuls, elle se montra sans pitié. Je dois dire que je l’avais bien cherché puisque ce fut moi qui engageai cette conversation qui allait changer le cours de ma vie :

« Tu es bien silencieuse mère. Est-ce l’ampleur de mes progrès qui t’impressionne ? »

J’ai oublié de préciser que j’étais également un petit impertinent à cette époque. Décidément je n’avais pas grand-chose pour plaire dans ma jeunesse. Heureusement, ma famille contenait le garde fou le plus efficace qui puisse exister :

« Excuse moi, tu disais ? J’étais trop occupée à essayer de comprendre ce que tu avais fait de si grandiose au cours de cette année.

- En tous cas, père est satisfait de mon travail…

- …Et tes progrès te placent bien au dessus de la plupart de tes camarades. C’est ce que tu veux dire ?

- Effectivement. Peut être est-il temps que tu te demandes si tes attentes ne sont pas trop grandes.

- Mes attentes sont peut être trop grandes pour la créature méprisable qui a l’audace de m’adresser la parole mais mon enfant, lui, y a toujours répondu avec brio. A moins bien sûr que mon fils ne soit vraiment cet être immonde qui ne demande qu’à se vautrer dans la médiocrité et dans ce cas… »

L’espace d’un instant j’eus le souffle coupé. Ce fut d’ailleurs ce qui m’enragea le plus sur le coup. J’aurais tant voulu pouvoir lui dire que ce qu’elle ressentait pour moi n’avait aucune importance. Mais ce n’était pas le cas. Elle me faisait subir la pire des tortures en m’adressant ces mots. Peut être était-ce parce que je réalisais que la seule raison pour laquelle mon père ne me méprisait pas encore était qu’il ne réalisait pas l’étendue de mes talents et ne mesurait donc pas le gâchis que j’étais en train de commettre. Ou peut être était-ce simplement la déception et la douleur que je voyais sur son visage qui me secouait. Quoiqu’il en soit, il ne me fallut pas longtemps pour admettre qu’elle avait raison. Il fallut quelques jours d’un silence méprisant pour que je comprenne qu’il fallait que je réagisse tout de même. Quelques jours où j’avais l’horrible sensation qu’en tentant de me justifier devant mon parent le plus sévère je perdrais le peu de considération que l’autre daignait m’accorder. Quelques jours durant lesquels je me rendis compte que le seul chemin qui ferait de moi un Oswald digne de ce nom était le chemin que l’on m’avait tracé et où je réalisai que j’aimais bien trop ma famille pour renoncer à en faire partie.

Fin du Flashback.

Lorsqu’enfin mes vacances s’achevèrent, ma priorité fut de faire oublier la créature médiocre que tous connaissaient sous le nom d’Aaron Oswald. Moi qui m’enfermais dans la contemplation de ma propre puissance, je tâchais d’aller toujours plus haut, toujours plus loin, parfois même plus que de raison. Le jeune rebelle arrogant et solitaire que j’étais se mua en homme infiniment plus sociable, allant même jusqu’à encenser à sa manière certaines personnes dont l’arrogance et la réussite l’auraient enragé à une époque. Et un homme qui était surtout infiniment moins nonchalant. Plus question de briser les règles pour se sentir vivre, la seule chose qui devait me faire vibrer était le pouvoir, celui que je tirais des connaissances dont je m’abreuvais puis celui qui finit par se révéler peu à peu, alors que certaines personnes craignaient de blesser le petit protégé d’une personne influente ou l’ami d’un élève des plus puissants. Le reste du monde qui jusqu’alors n’était qu’un ensemble de vermisseaux sans intérêt devint un groupe de pions que j’apprends à user à ma guise et dont certains deviennent même des atouts précieux.


{{ All about...
.::Votre patronus: Un lion au pelage clair
.::Votre sortilège fétiche: Un sort qui ferait ployer les puissants, qui terrifierait les plus téméraires et dont l’utilisation enivrerait l’être le plus lucide…malheureusement il est interdit alors vous vous contenterez de la version officielle qui est aucun en particulier ou tous devrais-je dire.
.::Votre potion fétiche: Veritaserum
.::Votre animal fétiche: J’ai toujours eu un petit quelque chose pour les félins. La majesté du lion fait la différence.
.::Votre matière favorite: Cours de défense contre les forces du mal
.::Votre thème musicale: Time is running out-Muse


{{ You. Under your Mask.
.:: Votre nom ou pseudo? Yanou aux dernières nouvelles
.:: Votre âge? 20 ans
.:: Comment avez-vous découvert Maelificarum? Une furie m’y a traîné de force. Si,si je vous jure. Quoi ? Comment ça Delhya n’aurait pas les moyens de le faire même si elle le voulait ? C’est pas très malin de la sous estimer !
.:: Que pensez vous du design? Du contexte? Bref du forum? J’ai le droit de dire que je veux prendre mes jambes à mon cou ? hum…je veux dire, je l’aime très beaucoup
.:: Note de présence sur 10. 7/10 a priori, variable selon la fl…le temps et l’énergie disponibles.
.:: Code du règlement. : Ok, by Lou
.:: Célébrité sur l'avatar? Tom Welling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Hollins

avatar

Féminin Nombre de messages : 133
Age : 28
âge rp : 18 ans
race : — animagus
animal de compagnie : /
petit message : /
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 18:23

    Bouuuuh quel vilain garçon !

    Enfin sur ce, très jolie fiche, bien menée, et fluide ! Il n'y manque rien, l'anecdote et le semi-revirement sont bien mis en scène. Je te valide chez les Serpentards =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 18:26


    Ah j'ai été devancée de quelques secondes ^^
    Merci Lou, bienvenue Aaron! j'espère que tu te plairas parmi nous! Je vois en toi encore un bon pour al Résistance...Ils veulent tous ma mort XD

    Bon jeu!



_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 18:37

Merci^^ Moi ? Un vilain garçon ? Mais non, je suis tellement gentil que quand je tuerai quelqu'un ce sera rapide...pas sans douleur mais rapide ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya E. Ellesmera
Your Sadistic Headmistress
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 31
race : — humain(e)
animal de compagnie : Une panthère aux yeux verts.
petit message : L'ordre et la méthode vont de pair pour un monde sans tache.
Date d'inscription : 10/05/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — adult year
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:21



  • Ahhhhhhhhhhhhhh un merveilleux élèves promis à un avenir brillant...de méchanceté gratuite et de de souffrance..je t'aime déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:24

Venant de la directrice, ce compliment me va droit au coeur...enfin façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delhya Lynn Parker
<< Only for you my little Werewolf >>
avatar

Nombre de messages : 724
Age : 31
localisation : Dans les bras de Seth
âge rp : 18 ans
race : — humain(e)
animal de compagnie : Une chouette noire avec une plume rouge, un accident de parcours...xD
photo d\'identité : Non pas pour le moment...ça ne saurait tarder...
petit message : If my love is more important than my pride ?
Date d'inscription : 23/04/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:26

Oh !!!!!!!!!! Mon tit coeur !!!!!!!!! Comment ça je t'y ait trainé de force ? C'est toi qui est allé lire le contexte...et qui a aimé...je te l'ai juste apportée sur un plateau d'argent..pfffff aucune reconnaissance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aryasworldcreations.e-monsite.com/
Arya E. Ellesmera
Your Sadistic Headmistress
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 31
race : — humain(e)
animal de compagnie : Une panthère aux yeux verts.
petit message : L'ordre et la méthode vont de pair pour un monde sans tache.
Date d'inscription : 10/05/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — adult year
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:27



  • Droit au coeur..lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:28

Delhya> Je n'aurais qu'une chose à dire : Reco...quoi ?

Arya> Ce truc bizarre qui bat au niveau de ma poitrine...j'ai pas encore trouvé de meilleur nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante H. Corrino
No Fangs Allowed
avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Age : 35
localisation : Là où ton regard ne peut porter.
âge rp : 18
sortilège — potion fétiche : Diffindo
race : — humain(e)
animal de compagnie : Ares, un corbeau au plumage noir.
petit message : On ne peut absoudre celui qui ne se repent pas.
Date d'inscription : 26/04/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 22:37

Cher Oswald, en te voyant je me dis qu'il est des alliances que la nature semble vouloir provoquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron C. Oswald

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
race : — humain(e)
animal de compagnie : Un lion majestueux au pelage blanc.
petit message : ...
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Lun 18 Mai - 23:00

Tu penses aussi ? Et bien dans ce cas, ce serait idiot de ne pas céder à l'appel de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth J. K. Heargraves
« Dangerous Peluche. » ~ Gryffindor werewolf
avatar

Masculin Nombre de messages : 238
Age : 26
localisation : Dans le lit de ces dames! Oui mais euh...Dans lequel? *SBAF*
âge rp : 17 ans! Et toutes mes dents *SBAF*
sortilège — potion fétiche : Aguamenti Et la potion: La potion Tue-Loup.
race : — loup-garou
animal de compagnie : Une chouette hulotte nommée Adonaï.
photo d\'identité :
petit message : « Jamais nous ne pourrons contempler le ciel en homme libre, mais toujours en soldat enchaîné à un funeste Destin. »
Date d'inscription : 11/03/2009

veritaserum
maison*: — gryffindor
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Mar 19 Mai - 19:48


    Oups je suis un peu en retard...Et j'interromps une charmante discussion qui va surement finir sur une alliance pour nous foutre à la porte maiiiiiiiiiiiiis...Bienvenue quand même Razz



_________________

Seth's Theme.

« Mignight Sun. Moon's Lovers.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delhya Lynn Parker
<< Only for you my little Werewolf >>
avatar

Nombre de messages : 724
Age : 31
localisation : Dans les bras de Seth
âge rp : 18 ans
race : — humain(e)
animal de compagnie : Une chouette noire avec une plume rouge, un accident de parcours...xD
photo d\'identité : Non pas pour le moment...ça ne saurait tarder...
petit message : If my love is more important than my pride ?
Date d'inscription : 23/04/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Mar 19 Mai - 21:44

  • Je m'y opposerais mon amour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aryasworldcreations.e-monsite.com/
Melena E. Alcott
« Forbidden vices || Come in darkness with me. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 464
Age : 26
âge rp : On ne demande point son âge à une damoiselle. Mais j'ai dix sept ans.
sortilège — potion fétiche : Flambios - Felix Felicis
race : — humain(e)
animal de compagnie : Euh...Un fantôme c'est un animal de compagnie? Parce qu'il me suit comme un chien! *SBAF*
photo d\'identité :
petit message : .
Date d'inscription : 02/05/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   Mar 19 Mai - 22:13


    Ah! Je ne suis pas encore passée par ici!
    Bienvenue, beau jeune homme Serpentard très sexy et qui a l'air très mh...Sérieux? Pourquoi tous les beaux mecs vont à la Résistance?! xD Heureusement que j'ai encore mon Sevan sinon je me sentirais seule Sad

    Amuse toi bien quand même =D



_________________

x. A Strange Nightmare...

Ava&Gifs by miss aby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Oswald [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Oswald [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Au coeur du Mal. * :: { Choixpeau Magique & Répartition. » :: « Slytherin.-
Sauter vers: