AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Vérité cache parfois d'odieux mensonges... [PV Mrs Ellesmera]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Vattic
« Ravenclaw StoneHeart ».
avatar

Nombre de messages : 1354
Age : 31
localisation : Là ou je serais en paix...
âge rp : 17 ans
sortilège — potion fétiche : Pour les potions, rien à craindre. Pour le sort, en revanche, n'importe quoi peut vous arriver dessus...
race : — humain(e)
animal de compagnie : Renard
petit message : "C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même. Donnez lui un masque, et il vous dira la vérité."
(Oscar Wilde)

Date d'inscription : 26/04/2009

veritaserum
maison*: — ravenclaw
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: La Vérité cache parfois d''odieux mensonges... [PV Mrs Ellesmera]   Mar 19 Mai - 11:26

James ouvrit les yeux, tandis que le soleil se levait doucement à l'horizon. Il n'avait pas été réveillé par cette énorme boule de feu qui flottait dans le ciel, non, mais par les joueurs de Quidditch stressés, qui se préparaient avec anxiété au match contre les Poufsouffles. Match dont l'amnésique se contrefichait royalement. Avoir été nommé contre sa volonté Préfet-en-Chef par la directrice ne l'obligeait pas à participer au sport national des sorciers, lui qui n'appréciait pas le moins du monde de s'élever dans les airs à l'aide d'un balais. Mieux valait pour lui rester sur le plancher des vaches et s'arranger pour tomber du moins haut possible, ou bien de posséder un sort empêchant de mourir à cause d'une chute trop importante. Le charme de Plumes avait été particulièrement efficace à plusieurs reprises, notamment lorsqu'il avait dû se jeter du haut des escaliers de la tour commune des Serdaigles, afin d'échapper au Chevalier de Catogan, qui réclamait, encore et toujours, le mot de passe, même aux élèves qui se contentaient de sortir.

Ne parvenant pas à se rendormir, le cœur de glace finit par se lever à son tour. Il tenait à son sommeil, ça, il en était certain. Il passa rapidement aux douches, s'habilla prestement, avant de descendre dans la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner. Il discuta avec les joueurs, visiblement engourdis par le trac, et leur murmura quelques vagues mots d'encouragement. Plus par politesse que par réel désir de gagner le match. Se redressant, Vattic prit alors la direction de la sortie, laissant à tout le monde le soin de voir ce jeune Serdaigle de petite taille, plutôt faible physiquement, de corpulence frêle, à la peau aussi pâle que la lune, aux cheveux d'un noir de jais et aux yeux d'un vert éclatant, se diriger, sans la moindre expression accrochée à son visage, vers la bibliothèque.

Le match de Quidditch ayant, aucun cours n'avait lieu ce matin. La seule matière de la journée serait la préparation des Potions, à laquelle James n'accordait de l'intérêt que pour la seule et unique raison que devenir Auror requérait cette compétence. Et il ne souhaitait percer dans ce métier que par désir de comprendre qui il était, ce qu'il était avant que le ministère ne le retrouve abandonné dans cette ruelle déserte, avec pour tous vêtements un étrange costume blanc, qui demeurait toujours dans sa valise depuis ce jour. Il ne l'avait ressorti que pour le soir du Bal d'Halloween, ou son ami David l'avait traîné, presque de force. Résultat de la soirée, plusieurs élèves étaient morts, ainsi que la directrice précédente. Tous fauchés par la Mort en personne. Une gamine vêtue d'un long manteau noir à capuche.

James n'avait pu lui poser qu'une seule question avant de se faire violemment propulser contre un mur, à l'autre bout de la Grande Salle. Il était resté une vingtaine de minutes dans l'inconscience avant de se réveiller, aidé par les Serdaigles. Il s'était lui-même remis son épaule démise en place, avant de faire un tour par l'infirmerie, afin de vérifier s'il n'avait pas d'autres blessures qu'il se révélerait incapable de distinguer. Oui, être incapable de ressentir la douleur ne représentait pas que des avantages, malheureusement.

Depuis ce jour, beaucoup d'élèves avaient été sincèrement traumatisés par ces évènements, et certains avaient même quitté l'école, par peur. Que pouvait-on véritablement leur reprocher ?

Lorsque l'horloge sonna, James se leva de sa chaise, avant de se diriger vers le cours de potions, son sac sur l'épaule et sa baguette dans l'étrange mécanisme fixé à son poignet. Les premiers cours avec Mrs Ellesmera ne s'étaient guère montré plus passionnant que ceux de la précédente Maîtresse des Potions, mais le jeune homme s'était déjà fait remarqué à plusieurs reprises, en préparant ses potions avec un désintérêt total pour la matière, ce qu'il ne cachait pas le moins du monde.

Arrivant dans les cachots, il croisa quelques uns des vampires qu'il avait pu apercevoir lors de la fête. Tous des Serpentards. Et visiblement, Ailyn, l'arrogante Buveuse aux cheveux rouges, leur avait parlé de lui, car il lancèrent un regard particulièrement haineux au jeune homme. Voir une demi-douzaine d'yeux rougeoyants aurait pu terroriser n'importe qui, mais pas James. Courage ? Témérité ? Non. Juste incapacité à éprouver la moindre émotion, quelle qu'elle soit. La peur ne faisait donc pas partie des sensations qui lui étaient accessibles, à son plus grand regret. Combien de fois n'avait-il pas eu envie de pouvoir éprouver des sensations tout à fait normales, comme n'importe quel élève ? Comme n'importe quel humain, vampire ou lycanthrope ?

Leur répondant par un regarde vidé de toute expression, le jeune homme pénétra dans les cachots ou étaient dispensés les cours de Potions, et il s'installa à sa place, après avoir remis son chaudron sur l'établi. David le rejoignit quelques instants plus tard, tandis que la nouvelle directrice faisait son entrée, au grand dam de la majeure partie des élèves. Beckett avait une fâcheuse tendance à privilégier les élèves de Serpentard, et la plupart des Serdaigles présents ignoraient encore si la jeune femme procédait de la même manière.

Sans le moindre entrain, James ouvrit alors son livre de potions, prêt à commencer le nouveau cours. Il semblait qu'ils devraient commencer une fabrication particulièrement compliquée, ce jour-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Vérité cache parfois d'odieux mensonges... [PV Mrs Ellesmera]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une fleur en cache parfois une autre.[RP Clos]
» La vérité est parfois dure à accepter. Feat Nuage de l'Escargot.
» La Vérité se cache au fond du Verre [PV]
» Perte des points en dextérité après Up
» L'AGENDA CACHE DE PREVAL !KOK DEMANDE L'ARRESTATION DES ASSASSINS COMPLICES !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { « Sous-sol. :: { Cachots & Cours de Potions.-
Sauter vers: