AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 15:30


« Mon cauchemar est le tien
Immortelle prédateur chasse, chasse
Jusqu'à te condamner...
A sentir le vin des Enfers couler dans tes veines.
»


Ailyn Elwë de Longsdale.



{{ Votre personnage. BRIEFING


    .:: Nom & Prénoms : Comment? Vous osez l'ignorer? Et bien sachez très cher inculte que je me prénomme Ailyn Elwë de Longsdale. Fille d'Aleksandr de Longsdale et Laurelaï de Longsdale, couple fort connu du monde vampirique, terreur du Ministère puisque non contrôlable! Mais au fond, nous appartenons à un monde différent…Ainsi nous n'avons pas à nous plier docilement aux désirs d'un monde qui n'est pas vraiment le nôtre hors de sa qualité de garde manger.
    .:: Date de Naissance & Âge: Je suis née une soirée pluvieuse, 27 Août 1863 et donc si nous faisons le calcul, vous vous apercevrez que je suis âgée de seulement cent dix-sept ans. Vous allez me dire que je suis vieille et fripée, mais j'ai l'apparence d'une jeune fille de 17 ans voir 18. C'est ainsi chez nous, car nous vieillissons différemment des humains.
    .:: Lieu de naissance: Je suis née dans notre résidence londonienne, un genre de Manoir / villa un peu reculé sur l'extérieur de la ville pour l'espace et la tranquillité –et également pour éviter la curiosité du voisinage.
    .:: Race: Avez-vous écouté ce que je vous ai narré jusqu'à présent? Etant de parents vampires pure souche, je ne peux être que vampire moi-même! J'ajouterais que je suis chef d'un des trois clans de vampires à Poudlard. L'un des pire sans doute…Mais je me plais de ce qualificatif donné par les acteurs de notre monde mystérieux.
    .:: Maison: Serpentard voyons! Je suis ambitieuse de nature et j'aspire au pire…
    .:: Pouvoirs Spéciaux: Je vois l'avenir en rêve. Un avenir proche et parfois incertain, mais je le vois…C'est étrange, mais c'est depuis petite et cela vient sans doute de mon sang extrêmement pur…De plus, j'ajouterais qu'avec de l'entraînement, j'arrive à provoquer ces visions en fermant les yeux...Ou alors, lorsqu'elles sont très importantes, elles se provoquent seules et parfois en publique...Gênant non?

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 15:44



{{ Once Upon a Time…


    -Oh tu es vraiment idiot Edward!

    Furieuse, je montai dans mon dortoir et claquai violemment la porte. Je l'entendis rire de l'autre côté et grognai.

    -Déguerpis de là ou je te mets en pièce!

    Il rit derechef et j'entendis son pas léger s'éloigner. Je tombai sur mon lit et jetai un œil au dehors. Il allait faire nuit, ce serait bientôt le couvre-feu et moi, j'avais faim. Oui, faim, encore et toujours! Mon dernier repas remontait à trois jours. Il y avait eu une sortie à Pré-au-Lard et avec ma sœur, nous en avions profiter pour nous faufiler dans les coins sombres du côté de la « Tête de Sanglier ». Bien sur on devait se retenir de les vider complètement pour ne pas risquer les ennuis, on les laissait à peine en vie, la mémoire effacée. Ils pensaient être tombé ou avoir été mordu par une araignée. Aah ces mortels…
    Mais voilà, trois jours et j'avais du mal à résister à la peau fine de mes congénères, au sang battant dans leurs veines…Je fermai les yeux et plongeai dans le passé, autant oublier pour ce soir…



    Souvenir d'automne 1874
    Deux petites filles jouaient dans le jardin alors que le soleil descendait derrière l'horizon. Leur mère les regardait avec un étrange sourire alors que la plus grande parvint à plaquer l'autre au sol dans un grand éclat de rire cristallin. La petite découvrit ses crocs et mordit la main de sa sœur qui se retira vivement en grimaçant.

    -Maman! Lili m'a encore mordu!

    Lili, diminutif d'Effilie. J'admets il fallait chercher loin, mais les enfants sont plein de ressources. Notre mère fut à côté de nous l'instant d'après alors qu'elle se trouvait à plusieurs mètres. Nous ne nous étonnions pas, nous avions l'habitude. Elle prit ma main qui ne saignait déjà plus, un croissant blanchâtre en guise de cicatrice.

    -Ce n'est rien, dit-elle avec son éternel sourire étrange et sa voix douce, ça va te piquer un peu pendant une heure mais rien de plus. Lili fait attention de ne pas trop mordre ta sœur, ces cicatrices ne s'enlèvent jamais.

    Elle leva soudain la tête, l'air aux aguets. Puis elle se détendit.

    -Votre père est la…Stefan et Edward également…
    -Youpi!!

    Nous exprimèrent notre joie à l'unisson, car Edward avait mon âge et au moins on avait quelqu'un en plus pour jouer. Et oui, même chez les vampires il y a l'âge de l'insouciance…Seulement Edward avait quelque chose de différents. Il n'était pas comme les vampires normaux, il sentait toujours le sang d'humain et on entendait un drôle de bruit provenant de sa poitrine. Pourtant il avait des crocs et se nourrissaient comme nous. J'avais demandé à papa une fois, mais il avait dis que je comprendrais plus tard.

    -Eh Ed! On fait la course? C'est Lili qui fait l'arbitre!
    -Peuh, je te battrais encore.
    -Même pas vrai! D'abord tu m'as jamais battu.
    -Si!
    -Na!
    -Si!
    -Na!
    -Si!
    -J'ai dis na!

    Mes instincts aidant, je lui sautais dessus. J'étais plus forte que lui, alors je le plaquais sans trop de mal au sol, en montrant des crocs. Nos parents, enfin mes parents et son père, était à l'intérieur. Je le mordis comme je l'avais déjà fais avec ma petite sœur et vice versa. Seulement, lorsque ma mâchoire libéra son cou, il était en train de convulser…

    -Ed…? Edward? EDWARD?!

    Stefan se retrouva à côté de nous directement et m'écarta.

    -Tu l'as mordu?
    -Ou…Oui mais…Pourquoi il réagit comme ça? Avec Lili c'est pas comme ça…

    Il ne me répondit pas, l'air fâché. Quelques heures plus tard, Edward était devenu un véritable vampire…Un vampire de pur sang, pas un demi-humain comme il l'était avant.


    J'eus un vilain sourire en me remémorant cette scène. Il avait eu mal et c'était tant mieux! Vu le salaud que c'était devenu! Enfin salaud, j'exagère peut être…Cela dit, ce n'était pas sur. Je me levai de sur mon lit et croisai mon reflet dans la glace. Mon uniforme m'allait parfaitement. En fait, tout m'allait, comme si tout avait été confectionné spécialement pour moi. Le tissu noir épousait les formes parfaites, se mariant avec le doré de mes prunelles. Par un sort ingénieux, j'étais parvenue à cacher leur éclat rouge sang virant au noir profond lorsque j'avais vraiment faim. Et la…J'avais vraiment faim. Grâce à une potion que j'avais trouvé dans un livre à la bibliothèque, je m'étais amusée à teindre mes cheveux de différentes couleurs jusqu'à m'arrêter sur le rouge. Joli non? Je sais.
    La glace commençait à m'énerver. J'étais parfaite, ce corps parfait, sans le moindre petit défaut, ma beau albâtre et dure comme la pierre, mes canines ivoires capables de déchirer la plus dure des matières, tout était parfait! Mais c'était normal, parce que nous sommes des prédateurs et que notre perfection est un atout supplémentaire…

    Mais la perfection n'avait pas beaucoup servis lorsque je m'étais retrouvé face à mes premières visions…

    Souvenir d'hiver 1895
    La neige.
    Le froid.
    Les loups.
    Le sang

    J'ouvris les yeux en sursaut, les sourcils froncés. Ce rêve n'était pas très logique…J'haussai les épaules et jugeai qu'il ne s'agissait que d'une bêtise. Peut-être en rapport avec les histoires qu'Edward nous avait raconté avec les loups-garous l'autre soir. J'avais du y réfléchir plus que je ne l'aurais cru, bah au fond peu importe…

    Je jetai un œil au dehors, le soleil finissait de se coucher. D'ici un quart d'heure il ferait nuit et l'éclat sombre de mes prunelles indiquaient mon état de soif. Nos parents nous autorisaient à chasser seule, Lili et moi, dans les bois alentours. Il y avait toujours un couple d'amoureux, ou même des promeneurs égarés. Au pire nous nous aventurions en peu plus en ville et nous mangions un ivrogne passant par là. Rien de bien compliqué en somme, et de quoi nous occuper.

    -Lili, tu viens? J'ai faim moi.
    -Oui j'arrive.

    Nous sortîmes toutes les deux par la fenêtre –une histoire d'habitude- et atterrîmes souplement malgré la distance de plusieurs étages. Nous allâmes en forêt, tous les sens aux aguets, mais il n'y avait rien…

    -Il n'y a rien dans ce coin, ça commence mal..
    -Chut. Tu sens cette odeur?
    -Laquelle?
    -Respire.

    Elle s'exécuta puis grimaça.

    -Beurk, c'est horrible! Rien d'humain, éloignons-nous en…

    J'approuvai ma petite sœur et nous nous éloignâmes de plusieurs kilomètres jusqu'à soudain sentir le doux fumet parfumé et irrésistible des humains. Il nous entraîna vers l'est de la forêt et plus nous nous en approchions, moi nous avions le contrôle totale de nous-même. Aujourd'hui je pourrais comparer cela à un moldu accro à la drogue. Nous c'était identique, en bien plus fort. Ainsi, rapide mais silencieuse, nous arrivâmes non loin d'une clairière où se promenaient deux jeunes filles. A cette heure-ci, elles avaient sans doute des activités peu recommandable auxquelles s'adonner.

    Elles ne se doutaient pas que leur espérance de vie venait de brutalement raccourcir.

    Sans un bruit, nous nous fondîmes dans l'ombre procurée par notre alliée fidèle: La nuit. La plus jeune ne me vit qu'au dernier moment, elle hurla en pointant un doigt sur moi. L'aînée se retourna et n'eut pas le temps d'esquisser le moindre geste. Fatale, ma mâchoire puissante la condamna.

    C'est à cet instant précis que nous entendîmes un hurlement. Mais pas celui d'un humain non, un hurlement bestiale semblable à l'appel d'un loup à sa meute. L'affreuse odeur de tout à l'heure revint et je dus lâcher ma proie vidée au trois-quart. Une énorme ombre grise fendit l'air et je l'évitai de justesse. J'eus un flash au même instant me rappelant cet étrange rêve et me tournai vers ma sœur qui, étant si absorbée par son repas, n'avait rien remarqué.


    -LILI ATTENTION!!

    Trop tard. Un énorme loup roux la plaqua au sol tandis que l'autre fille s'écroulait sans vie. J'avais du mal à saisir pourquoi ces sales chiens s'introduisaient si près de notre territoire et n'en avait pas vraiment le loisir pour le moment. La vision de mon songe nocturne me revenait précisément et je compris que le sang n'était pas celui des bêtes, comme je l'avais pensé, mais celui de ma sœur. Le combat contre le gris fut difficile car il était fort et rapide. Mais nous étions deux dans ce cas et je finis par le mordre. Le laissant péniblement agoniser car je savais nos morsures venimeuses mortelles pour ces clébards, j'allais aider ma sœur. Je parvins à faire fuir le loup roux mais elle était dans un sale état. Son sang tâchait le sol, elle était inconsciente.
    Je la crus morte, au sens propre du terme.

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 15:49


    Jamais je n'oublierais la frayeur de ma mère et la rage de mon père. Ce dernier d'ailleurs, m'accompagna pour que je lui montre les lieux de l'accident. Il sentit l'odeur pour se la remémorer et ne jamais l'oublier, au cas où il croiserait ce loup. Je fis de même, non sans grimacer. Quelle puanteur! Toujours aujourd'hui d'ailleurs, je la supporte mal. Même si sous leur forme humaine, ils empestent moins.

    Je lâchais un soupire et, après m'être changée pour une simple robe noire plus confortable que mon uniforme, je me laissai tomber sur mon lit. L'avantage d'être préfet en chef c'est que ma chambre est une couche individuelle. Je soupçonnais la directrice de nous avoir nommé, Edward et moi, exprès à cette position rien que pour l'avantage de cette chambre individuelle. En effet vous n'imaginez pas ce que six ans passé à dormir à côté d'un dîner potentiel en ayant faim peut être horrible.

    Enfin, c'était à cette époque que j'ai découvert ce fameux don. J'en avais courageusement parlé à mon père –je dis courageusement car j'avoue qu'il m'effraie un peu parfois- et il avait longtemps réfléchis, presque toute une nuit, avant de m'expliquer que certains vampires développent parfois des dons étranges. Il me disait que ça arrivait parfois à certains humains aussi, que ce n'était pas grave et que c'était même plutôt bien, mais qu'il fallait le travailler pour le contrôler et l'utiliser pleinement. J'avais été contente de ce moment, l'un des rare où j'avais vraiment été un peu proche de lui…

    Heureusement, ma sœur s'en était remise grâce à quelques litres de sang, mais elle gardait une cicatrice indélébile au flanc, là où le loup roux l'avait mordu. Du reste, à présent nous faisions attention lors de nos sorties à éviter les chemins où l'odeur était présente…


    Souvenirs automne 1901
    Au fond du jardin, dans notre propriété –et croyez bien que le jardin était immense- se trouvait un lac. Un lac d'un bleu magnifique, profond, envoûtant. On aurait pu le croire magique…En tout cas, lorsque j'avais besoin de réfléchir ou d'être au calme, c'est la que je me rendais.
    Seulement, la place était déjà prise lorsque j'y arrivais…

    -Lili? Que fais-tu ici?

    Elle leva la tête de ses genoux et me regarda d'un air sans vie. Je m'assis silencieusement à ses côtés et laissai passer un long silence.

    -Tu veux en parler?

    Elle sembla réfléchir un moment puis acquiesça. Je la laissai prendre le temps de décider quoi dire et l'écoutai lorsqu'elle débita sa tirade.

    -En fait, je me pose des tas de questions Ailyn…Tu sais, depuis qu'ils nous ont attaqué dans la forêt, je me suis souvent demandé pourquoi. On n'a pas arrêté de nous dire qu'ils étaient mauvais, qu'ils faisaient ça par plaisir, qu'ils nous détestaient sans raison, que tout ce qu'ils voulaient c'était nos territoires et nous en tant qu'esclave…Seulement, au début dans la forêt, on a sentis leur odeur proche, ils n'étaient pas loin et ils ne nous ont pas attaqué…Ils ont attendu qu'on s'attaque aux humaines pour agir. Alors tu crois qu'ils sont vraiment méchant ou qu'ils veulent juste protéger les humains? Tu crois vraiment que dans l'histoire, c'est eux les monstres…? Tu ne crois pas que Père nous explique des choses fausses?

    Je me mis à jouer avec une brindille d'herbe, l'écoutant attentivement. Tout son discours avait été murmuré, mais je l'avais parfaitement entendu. Je pris un long moment pour réfléchir, puis finalement je commençai à parler.

    -Je comprends que cet événement t'ai laissé des marques, mais tu ne devrais pas douter de ce genre de principes. Ce sont des monstres, regarde ce qu'ils t'ont fais! M'exclamais-je en désignant son ventre dont la cicatrice ne disparaîtrait jamais. Oui, regarde donc! Tu ne dois pas éprouver de sympathie envers ces monstres, juste de la colère et une soif de vengeance indescriptible, tout comme notre père! Tu ne peux pas douter de ses enseignements, car tu sais qu'il a raison! S'ils n'ont pas attaqué directement, je suppose que c'était pour vérifier que nous étions bien seule toutes les deux. Ils ne protégeaient pas les humaines, sinon ils seraient arrivés plus tôt et elles vivraient encore. Ne pense pas comme les humains…N'essaye pas de trouver des Bons et des Mauvais, car dans la vie, surtout dans notre vie, rien n'est bon. Tout est mauvais, ça l'est seulement un peu plus ou un peu moins. Nous sommes nées ainsi, ce sang damné coule dans nos veines, alors accepte le et ne te pose pas trop de questions…Je me suis posée les mêmes, les réponses ne vinrent jamais, tout simplement parce qu'il n'y en a aucune. C'est une affaire de Destin et d'Avenir. D'ailleurs c'est ma faute ce qui est arrivé…Si j'avais décrypté mon don plus tôt, tu ne serais pas marquée comme une vulgaire…Chose!

    Nous restâmes plongés dans la contemplation du lac durant de longues heures, sans échanger un seul mot, jusqu'à ce qu'Edward apparaisse derrière nous et nous détourne de ces interrogations. Nous allâmes chasser ensemble, tâchant d'oublier.


    Ah, Edward! Il s'était toujours débrouillé pour apparaître au moment où on l'attendait le moins. Souvent, c'était assez pratique, et je fus heureuse que nos parents s'entendent bien. D'ailleurs il était là, il y a sept ans, lorsqu'une drôle de femme blonde que j'avais déjà vu quelquefois sans m'y intéresser d'avantage vint apporter deux lettres. Je me souvins l'avoir vu en vision peu nette, comme si elle avait hésité longtemps avant de venir en personne…

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 15:59

Souvenir d'été 1973.

« Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : " Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton cœur plein d'effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible ;

Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon
Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.
»
Extrait de L'horloge, les Fleurs du Mal. Charles Baudelaire


    Je refermai l'ouvrage. Dans une seconde mon père m'appellerait. J'avais vu sa visite cette nuit. Je glissai le fil de soie rouge pour marquer ma page et d'un bond félin fut sur mes jambes. Je descendis l'escalier et ne fus pas surprise de trouver Stefan et Edward en bas, négligemment assis sur notre long canapé. Je les avais vu aussi. Je levai les yeux vers la blonde, dont le nom compliqué m'échappait sans cesse au point que je l'avais surnommée «Blondie».

    -Oui père?

    Il tourna le regard vers la femme qui nous souris et nous tendit une lettre, à Edward et à moi. Effilie, attirée par le bruit, vint nous rejoindre. Sans surprise je découvris mon nom magnifiquement calligraphiée sur la mienne. Je l'ouvris et lu ce que j'avais peiné à voir cette nuit:

    Citation :
    « Mademoiselle de Longsdale,
    Nous avons le plaisir de vous annoncer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au Collègue Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et des équipements nécessaire au bon déroulement de votre scolarité.
    La rentrée est fixée le 1 Septembre, nous attendons votre hibou le 31 au plus tard.
    Veuillez croire, chère miss de Longsdale, l'expression de mes sentiments distingués.
    Adrian C. Hale, sous directeur. »

    Je regardais cette lettre sans trop vraiment comprendre ce qu'était cette sombre blague. Comment ça une école de sorcellerie? J'étais une vampire moi, pas une sorcière! Je dévisageai la blonde avec un léger sourire.

    -Désolée mais vous avez du vous tromper de destinataire. Il est évident que ceci ne m'est pas adressé et…Je pris la lettre des mains d'Edward. Ceci, ne lui est pas adressé non plus. Car il me semble, mais je peux fort bien me tromper, d'être vampire et non sorcière, idem pour lui. Ainsi, je vais vous rendre ceci, lui de même, et nous allons vous raccompagner.

    Je lui tendis les lettres, mais elle ne les prit pas. Je voyais nos parents faire une tête plutôt étrange, ils laissèrent la blonde parler.

    -Malheureusement ma chère, il n'y a aucune erreur. Il n'y a jamais d'erreur dans le choix des élèves. C'est un phénomène étrange car vous n'êtes pas les seuls de votre genre à arriver cette année, mais pourtant il n'y a pas d'erreurs. Si vous voulez en avoir le cœur net, je vous invite à vous rendre sur le Chemin de Traverse et acheter votre baguette. Vous en trouverez une à votre mesure et alors vous comprendrez par vous même que vos dons…Spéciaux, ne sont pas du qu'à votre statut d'immortelle.

    Elle avait prononcé le mot «immortel» sur un ton étrange. Je fixai ses prunelles et me rends compte qu'elle semblait…Désirer. Oui, désirer notre état. Je secouai la tête d'un mouvement imperceptible et fixai cette lettre, cette sombre et mauvaise plaisanterie. Oui à l'époque je pensais qu'il s'agissait d'une plaisanterie…Jusqu'à me retrouver dans le train.


    D'ailleurs, le plus drôle à voir était notre petit groupe perdu sur le chemin de Traverse, au milieu de dîner potentiel. Nous fûmes surpris de croiser plusieurs personnes de notre connaissance et de notre statut. Et également assez…Dégoûté, de croiser des loups-garous. D'ailleurs ce jour là, il faillit y avoir un massacre…


    Fin Août 1973, Chemin de Traverse.
    Ma baguette en main, je n'avais plus su reculer devant l'évidence. Bois de Saule, une écaille de basilic à l'intérieur, j'avais été surprise de voir cette gerbe bleue sortir de ma baguette lorsque je l'avais agitée devant le marchand. Depuis je ne la quittai plus des yeux, indécise, prenant la mesure de ce qui arrivait.

    -Bizarre cette histoire pas vrai?
    -Mmh…
    -Arrête de la fixer comme ça, on dirait la huitième merveille du monde.
    -Je ne prends pas encore toute la mesure…Je dois dire que je m'étais attendue à tout, sauf à ça. Je me demande comment tu fais pour être aussi…
    -Baah…Selon Stefan ma mère était une sorcière, il me l'a appris après que l'on m'ait donné la lettre, donc ce n'est pas si étonnant que ça.
    -Bon, pour toi je peux admettre…Mais moi? D'où est ce que je le sort, ce gêne magique?
    -Aucune idée, mais t'a toujours été un peu bizarre, dit-il en riant

    Je grognai en réponse à ça et fis mine de bouder, quand soudain je sentis ma sœur aux aguets.

    -Qui a-t-il Lili?
    -Sens.

    Je fronçais les sourcils et sentis l'air environnant avant de grimacer.

    -Pouah! C'est pas vrai!
    -Qui a-t-il? Demanda mon père.
    -Sentez par vous-même…

    Il s'exécuta et grogna à son tour.

    -Ces sales chiens également?!
    -Calme toi voyons, lui enjoignit ma mère. Pas ici…
    -L'odeur ressemble à…
    - Non ce n'est pas la même, c'est…Le rejeton.


    Je n'avais pas compris un traître mot de leur conversation ce jour-là. Ce fut plus tard que je saisis vraiment…Mon père avait mis un point d'honneur à exterminer les loups, rien que pour l'affront d'avoir osé attaquer sa fille. Il s'en était pris à un couple s'étant trop approché de notre territoire. Le couple avait un fils, ce fils était non loin de nous. Il s'appelait Bleiddwin, Jacob Bleiddwin, et il nourrissait une telle haine envers ma famille que nous ne tardâmes pas à nous croiser…

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 16:08



    1er-Septembre, Poudlard Express.
    Edward et moi étions dans un compartiment du train, seul. Et c'était tant mieux, car je n'avais pas la tête à sympathiser avec tout le monde. Apparemment, nous étions dans les rares premiers arrivant. Nous ignorions que la vague "d'infectés" grandirait d'année en année.

    -Pas très bavarde.
    -Disons que je n'en ai pas envie…
    -Pour quelle raison t'inquiètes-tu autant Ailyn? Ce sont les chiens qui te…
    -Non, eux je m'en fiche, on s'en occupera en temps voulu…C'est juste que n'arrives toujours pas à comprendre, ça m'obsède, et ça m'énerve. Puis imagine quelle difficulté nous allons avoir pour nous nourrir! Nous qui n'en avions toujours fais qu'à nos têtes! Qui chassions sans aucun restriction! Nous allons nous retrouver au milieu de ces…Humains! Et avec ces loups en prime. Le pire c'est qu'ils ont l'avantage de pouvoir se nourrir comme les humains eux.
    -Oui je sais, ce sera dur, mais ça peut nous apporter un plus…Puis tu sais ce que les parents nous ont expliqué..
    -Je sais, le coupais-je, mais il n'empêche que ce sera compliqué. Et bien que j'aime les défis, je n'aime pas cette idée d'obéir à un règlement et d'être formé à vivre dans un monde qui ne nous concerne pas! Nous avons toujours été la pour observer de loin, sans intervenir hormis lorsque l'ennuie était trop grand, et voilà qu'on essaye de nous…Je ne sais pas trop ce qu'on essaye en vérité!

    Il laissa passer un silence, puis eu un étrange sourire.

    -Tu sais si ça se trouve…Le don magique était dans mon sang, comme tu l'as bu…Et que tu t'es sûrement nourris de sorciers et sorcières sans le savoir…Donc je suis vampire grâce à toi, et toi sorcière à cause de moi ah ah!
    -Mouais…Si c'est le cas, rappelle moi de faire de toi mon petit déjeuner.

    Dans le couloir, j'entendis des bruits de pas et des voix passant devant notre porte. Les personnes s'arrêtèrent soudain et je les entendis renifler.

    -Il y a des sangsues dans le train! Dit l'un d'eux qui fut à n'en pas douter un loup-garou.
    -Bien sur qu'il y en a, on les a vu sur le chemin de Traverse, ne soit pas idiot Jacob.

    Jacob? Comme Jacob Bleiddwin? Edward et moi échangeâmes un sourire narquois.

    -Je demanderais bien à entrer moi. Parce qu'il me semble reconnaître cette désagréable odeur!
    -Et c'est réciproque très cher! Entrez donc plutôt que de rester derrière la porte, c'est malpoli.

    Je l'entendis grogner et j'affichais un sourire méprisant. Il ouvrit la porte et je le vis vraiment pour la première fois. Tranquille, je jouai négligemment avec mes mèches de cheveux, mon compagnon pas plus effrayé.

    -T'a un sacré culot Sangsue, pour jouer ainsi!
    -Je sais que tu ne feras rien, on est dans un train bonder d'élèves innocent et une bagarre pourrait faire dérailler la machine en tuant tout le monde sauf les immortels. Oh bien sur cela serait admirablement drôle, mais tu ne t'y risquerais pas. Au fait, comment vont tes parents?

    Il du faire un effort surhumain pour se retenir de me massacrer, je le vis bien. Moi je venais de sélectionner mon souffre douleur durant ces sept prochaines années et j'étais bien fière. Il grogna, un grognement sortit du fond de ses entrailles et lâcha.

    -On se retrouvera. On a sept ans pour se retrouver.
    -Compte bien dessus, cou-couche panier maintenant le chiot ah ah!

    Edward et moi rîmes, tandis qu'ils partirent. Le reste du voyage se déroula sans anicroche, et nous entamâmes notre année à Poudlard…


    Ce fut de bien étranges années, je l'admets. Nous avions souvent des altercations que nous cherchions parfois, à tour de rôles dirons nous. Du reste, les cours étaient plus passionnant que je ne l'aurais cru et je me pris d'une passion morbide pour la magie noire. Je retiens d'ailleurs quiconque criera au cliché!

    Enfin, pourquoi me rappelais-je tout cela? Je rouvris les yeux et fixai le plafond, poussant un profond soupire. Mon ventre aurait gargouillé, s'il avait pu. Seulement c'était ma gorge qui me brûlait. Je secouai négativement la tête et tâchait de dormir. Seulement dans mon état ça n'arrangerait rien et dormir ne m'apportait nul réconfort ou soulagement. Cela permettait simplement de passer le temps.
    J'entendis un léger coup frappé à ma porte et me levai d'un bond. Il était encore revenu!

    -Edward tu as intérêt à déguerpir, je n'ai pas envie de te…

    Je venais d'ouvrir la porte, mais il n'était pas derrière. Je fronçai les sourcils, regardant dans le couloir. Personne. J'haussai les épaules et mon attention fut attirée par une irrésistible odeur. Je baissai les yeux et, sur le pas de ma porte, trouvai un genre de gourde fermée. Je me penchai pour la ramasser, il y avait un petit mot plié en deux écrit dessus:

    Citation :
    « Ne t'inquiète pas, il ne reste pas de trace, elle pensera être tombée dans l'escalier. Et au moins tu seras plus agréable à vivre durant minimum deux jours, rien que pour ne pas supporter tes humeurs j'aurais assassiner la directrice ah ah!.
    Bon appétit et désolé.
    Edward. »

    Je souris puis ne pus m'empêcher de rire avant de murmurer sachant très bien qu'il entendrait.

    -Ça ira pour cette fois.

    Surtout que c'était uniquement mon manque de sang qui me rendait irascible et avait entamé la dispute. Je me demandai vaguement à qui il avait "emprunté" l'hémoglobine mais ne fit pas la difficile et le bu.

    Ainsi est notre vie depuis sept ans. Nous sommes en perpétuels conflit, nous nous cachons au mieux pour ne pas devenir des curiosités et attirer des convoitises. Nos parents restent assez mystérieux sur l'objet de notre présence ici, même s'ils affirment que nos dons magiques sont bien réels. Chaque jour nous nous posons des questions sans jamais pouvoir y répondre, car sur ce grand échiquier nous n'étions que des pions, au mieux des cavaliers. En aucun cas roi ou reine…Ce rôle revenait à plus puissant, et la perspective avait tendance à m'énerver. Autant ne pas y penser, en finir avec cette scolarité te nous verrons ensuite si la rumeur d'un nouvel âge des ténèbres est bien fondée. Si c'est le cas…La perspective ne peut que réjouir les immortels de notre sang.


That's all…For the moment.

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 16:17



{{ All About…


    .::Votre patronus: C'est un serpent géant dans le style Basilic.
    .::Votre sortilège fétiche: Mmh…Je pense pouvoir affirmer sans me tromper qu'il s'agit du…En fait j'hésite entre deux. Le «Sectumsempra» et le sortilège permettant la Légilimancie. Je sais, je sais, une élève ne devrait pas connaître ce sort de magie noire mais je ne suis pas n'importe quelle élève.
    .::Votre potion fétiche: Le Veritaserum bien sur! Il est absolument pratique bien que complexe à préparer. C'est miss Beckett qui nous l'a enseigné et il est très drôle lorsqu'on l'utilise pour faire quelques blagues.
    .::Votre animal fétiche: A vrai dire j'ai un gros faible pour les chevaux et les serpents. Mais les chevaux surtout, car je trouve qu'ils sont une conquête magnifique. J'en possède un d'ailleurs, un parmi tant d'autres dans une écurie annexe à la propriété. J'adore ces animaux…Ils ne vous feront jamais de mal eux, au moins.
    .::Votre matière favorite: Mmh je diraiiiis…Les potions! Et la Défense Contre les Forces du Mal, surtout le jour où ils nous ont appris à nous défendre contre les vampires! Ah ah…Je m'en souviendrais toujours, c'était hilarant! Peut être vous le conterais-je…
    .::Votre thème musicale: The Path to Decay > Sirenia.


{{ You, Under Your Mask.


    .:: Votre nom ou pseudo: Call me Lady E. Non je plaisante…Pour vous ce sera Elwë =)
    .::Votre âge: 16 ans et toute mes canines! * SBAF*
    .:: Comment avez-vous découvert Maelificarum? Et bien c'est via la cousine du frère de la tante du parrain de la sœur par alliance du…Non mais vous me prenez pour une idiote? Disons que je l'ai un peu créé, que j'ai un peu eu l'idée du contexte, que j'ai un peu tout fais quoi! (Bon bon il y a Mina…Mais hormis le design, les profils et quelques babioles, pas terribles hein =D Je plaisante <3 )
    .:: Que pensez-vous du design? Du contexte? Bref du forum? : J'aime, j'aime, j'aime. Normal, c'est de moi =D Sauf le design, pour ça qu'il est moins bien…Non je blague, j'aime =)
    .:: Note de présence sur 10: 9/10. Je viens tous les jours mais n'aurais peut être pas le temps de répondre à chaque fois à mes sujets en cours, j'ai une vie.
    .:: Code du règlement: [VALID BY AILYN. ]
    .:: Célébrité sur l'avatar: Hayley Williams.

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile


Dernière édition par Ailyn E. de Longsdale le Jeu 5 Mar - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Wilhelmina M. E. Beckett
«TYRANNICfonda'» ~ director & potionsmaster sadic
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 26
localisation : « à expérimenter de nouvelles potions pour dominer le monde » —
âge rp : « vous voulez mes mensurations aussi? trente ans. l'âge de la perfection » —
sortilège — potion fétiche : « endoloris . polynectar »
race : — demi-vélane
animal de compagnie : « cutlerounet. mon chihuahua. »
petit message : « la fascination et le talent ne porte pas de nom tant qu'il ne porte pas le mien »
Date d'inscription : 21/02/2009

veritaserum
maison*: — teacher
année*: — teacher year
relationship's*:

MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   Sam 28 Fév - 20:22

    ah oui, bien pratique le veritaserum, n'est ce pas ma chère.

    ma chère à fait une merveilleuse fiche, bien colorée et tout. et j'ai le grand plaisir à la valider n_n
    je déplace donc la fiche dans les slytherins. longue vie aux serpents =D

    ah ma chère...
    bon j'arrête x) mais j'aime comment tu me fait parler. ma chèèèère (L')
    allez tu veux que je t'invite prendre un verre, on va parler comme des bourgeoises *SBAF*

    VALIDEEE. par la blondie au nom trop complexe. <3
    becki

_________________

« MY NAME IS MY SUCCESS » —
AND THAT'S SO IMPORTANT FOR TO BE MASTER.

on deviens ce qu'on veux être
je voulais être une leader
je le suis devenu d'ambition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelificarum-legend.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
{{ A Prety Smile for the Devil. || Ailyn E. de Longsdale.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Au coeur du Mal. * :: { Choixpeau Magique & Répartition. » :: « Slytherin.-
Sauter vers: