AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *

Aller en bas 
AuteurMessage
Nora E. Winstall
Fair Soul ;| Brave Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Age : 28
âge rp : 17 ans
race : — humain(e)
animal de compagnie : ...
petit message : « Personne sur cette Terre, sauf s'il est un Dieu, ne possède le droit de choisir l'heure à laquelle la fin d'une vie est arrivée. »
Date d'inscription : 03/06/2009

veritaserum
maison*: — hufflepuff
année*: — septième
relationship's*:
MessageSujet: pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *   Sam 6 Juin - 23:18

PV.
&


APOLOGIZES ARE USELESS
CAUSE I KNOW YOU'LL FORGIVE ME
BUT LET ME TELL YOU HOW I'M SORRY
AND HOW I'M THANKFUL TO YOU.

    Allongée sur son lit, Nora observait d'un regard vide le plafond. Elle était comme ça depuis plusieurs minutes, en apparence totalement absente, mais au fond réfléchissant à de nombreuses choses. Son esprit était quelque peu accaparé par les récents évènements qui s'étaient produits durant le bal d'Halloween. Un fantôme, une apparition qui avait tué à la fois la directrice et deux élèves, et qui prétendait être la Mort. Décidément, ce mot semblait vouloir à tout prix poursuivre la jeune fille. Mais le pire dans cette histoire, c'est que ce triple meurtre avait fait tout sauf améliorer les relations entre les différentes races qui occupaient Poudlard. Nora ne comprenait pas la réaction des gens. Évidemment, on avait peur et on cherchait un coupable, mais c'était tellement facile et lâche d'accuser les vampires et les lycans. Ils ne savaient rien, mais leurs craintes avaient fini par faire ressortir la haine qu'ils éprouvaient déjà envers eux. Tout ça la sidérait. Comme le fait que l'on pouvait choisir d'exterminer des nés moldus parce qu'il n'avait pas de sang pur. À cette idée, l'image de son amie June se tordant de douleur vint cogner dans sa tête.

    La jeune fille brune se redressa avant de soupirer bruyamment. Elle se rendit compte de l'heure qu'il était : 16h08. À cette heure-ci, tous les élèves étaient partis profiter de leur samedi après-midi à Pré-au-Lard. Finalement, après un temps de réflexion, elle décida de s'y rendre elle aussi. Rester enfermée à ressasser des idées noires ne devait pas franchement être recommander pour quelqu'un qui venait de finir son deuil. Elle enfila une veste mi-longue noire ainsi qu'une fine écharpe en velours pourpre et sortit de sa salle commune. L'atmosphère des sous-sols de l'école était toujours aussi glaciale, surtout en cette période de l'année. Une fois dehors, l'air lui parut plus doux, mais les nuages menaçants étaient pourtant bien là. Nora prit la direction de Pré-au-Lard, espérant au fond d'elle qu'elle y croiserait quelques têtes connues. Sur place, elle croisa bon nombre de jeunes sorciers venant de Poudlard, mais aucun qui ne faisait partie de son cercle d'amis. Ses pas finirent par la mener jusqu'à la Tête de Sanglier. La jeune fille poussa la porte du bar que l'on disait pas toujours bien fréquenté d'un air décidé. Plusieurs individus se retournèrent à son entrée, certains la regardant avec un peu trop d'insistance. Faisant comme si de rien n'était, Nora s'assit au bar et demanda au patron qu'il lui serve une Bièraubeurre. À peine avait-elle entamé sa boisson qu'un vieux croûton vint s'installer à côté d'elle avec une expression perverse sur le visage.

    - J'peux vous offrir un verre ma p'tite ?
    - Sans façon. Le mien me suffit amplement, répondit-elle, se forçant néanmoins à afficher un léger sourire de politesse.
    - Ooooooooh allez vous êtes si mignonne mad'moiselle, vous pouvez pas me refuser ça !
    - Et pourtant je le fais. Alors vous serez vraiment très aimable si vous retourniez boire avec vos amis, merci, lâcha-t-elle d'un ton nettement plus sec.

    Visiblement dépité, le vieillard sembla pourtant comprendre que cela ne servait à rien d'insister. Il descendit de sa chaise et retourna à sa table tout en vacillant de temps à autre. Un peu perturbée par ce qui venait de lui arriver, Nora replongea dans son verre de Bièraubeurre, ne prêtant même pas attention au jeune homme qui venait d'entrer à son tour dans le bar sorcier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan J. Longwood
« Smiling on the outside and hurt beneath my skin. »
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 28
localisation : Ici et là..
âge rp : 17 ans ...
sortilège — potion fétiche : Sortilège fétiche.. Hm.. Peut-être : Failamalle. Excellent pour les feignasses. ___ Potion ? Felix Felicis, sans hésitation..
race : — humain(e)
animal de compagnie : //
photo d\'identité :
petit message : « I’m shooting signals in the air cuz I need somebody’s help. I can’t make it on my own, so I’m giving up myself..»
Date d'inscription : 24/05/2009

veritaserum
maison*: — gryffindor
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *   Dim 7 Juin - 15:33

    Ah le samedi après midi, jour béni de la plupart des étudiants. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu’il n’y a pas de cours. Qu’il est possible de se lever plus tard qu’en semaine sans craindre d’arriver en retard et de se faire pénaliser, faire perdre des points à sa maison ou décrocher une retenue.
    Ce jour là, une sortie à Pré au Lard avait été organisée et les élèves qui en avaient l’autorisation s’étaient tous rendu dans ce village comme tout droit sorti d’une carte postale. Tous ? Non. Je n’étais pas parti avec les autres, n’ayant pas spécialement envie de me mêler au brouhaha général, à l’allégresse qui, malgré les évènements du bal, reprenait le dessus dans les esprits. Bien sûr, cela ne durerait pas mais pendant cette journée, tous semblaient avoir mis leurs peurs, leurs angoisses de côté. Pourquoi n’y arrivais-je pas moi aussi ?

    Une fois seul dans le dortoir des garçons, je repensais à ce que m’avais dit Edwin… je n’étais plus moi-même, cela se voyait plus que largement. Il fallait donc que je me reprenne si je ne voulais pas que tout le monde commence à me poser des questions auxquelles je savais déjà que je ne voudrais pas répondre. Depuis quelques temps, je ne faisais plus rien comme avant, je n’avais plus touché une seule fois ma guitare ni le piano qui avait été mis par nos soins dans la salle commune.

    Je décidais donc de sortir ma guitare de sa house, sous mon lit, et comme si mes mouvements se faisaient au ralenti, je la posais sur mon lit à côté de moi, l’air absent, le regard plongé dans le vague, observant un point invisible.
    Au bout d’un moment, je pris l’instrument et commençai à en gratter les cordes sans trop de conviction. C’est là que je me rendis compte à quelle point j’étais en train de redevenir une loque… Comme deux ans auparavant, juste après… ça.
    Comme frappé par la foudre, une sorte d’électrochoc, je me réveillai et entamai un morceau entraînant, espérant qu’il aurait un effet … vivifiant.

    L’effet escompté fut produit… J’avais été stupide de me priver si longtemps de ce plaisir.
    Prit d’un soudain regain d’énergie, je rangeais la guitare et me décidai d’aller passer un moment hors des murs du château. Après tout, cela ne pourrait me faire que du bien. Je sortis de la salle commune et me dirigeais vers la sortie.

    Une fois arrivé, mes pas me dirigeaient vers le bar où nous allions souvent traîner avec quelques amis lors des sorties. Je poussais donc la porte de la tête de Sanglier mais ne trouvai pas mon groupe habituel. Tant pis pour moi. Ça m’apprendra à ne pas partir avec le groupe.
    Mais je ne serais tout de même pas seul puisqu’en entrant, je reconnus le visage d’une de mes meilleures amies, Nora Winstall. Je me dirigeais vers elle.

    « Hey ça va ?! T’es toute seule ? »

    Nora était une poufsouffle..Une fille très sympa qui ne cherchait pas les embrouilles, qui avait son petit caractère mais une véritable amie. De celles sur qui on peut compter. La pauvre, elle n’avait pas vécu que des choses faciles dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora E. Winstall
Fair Soul ;| Brave Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Age : 28
âge rp : 17 ans
race : — humain(e)
animal de compagnie : ...
petit message : « Personne sur cette Terre, sauf s'il est un Dieu, ne possède le droit de choisir l'heure à laquelle la fin d'une vie est arrivée. »
Date d'inscription : 03/06/2009

veritaserum
maison*: — hufflepuff
année*: — septième
relationship's*:
MessageSujet: Re: pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *   Lun 15 Juin - 0:28

Spoiler:
 
    Nora commençait à se dire qu'elle aurait mieux fait de rester à l'école, allongée sur son lit, plutôt que venir dans ce bar où elle allait boire toute seule sa Bièraubeurre comme une pauvre adolescente désespérée. Aussi, lorsqu'elle entendit derrière elle une voix qu'elle aurait reconnu entre toutes, elle ne fut finalement pas si déçue que cela d'être venue jusqu'ici.

    - Hey ça va ?! T’es toute seule ?

    Ethan Longwood vint s'asseoir aux côtés de la jeune fille. On avait beau dire, même si l'on était la plus appréciée des personnes et que l'on s'entendait bien avec quasiment toutes les personnes de son entourage, rien ne pouvait remplacer l'ami, le vrai, le véritable. Évidemment, Nora connaissait de nombreux élèves au sein de Poudlard, certains qu'elle côtoyer plus que d'autres, mais il n'y en avait que très peu qu'elle considérait comme elle considérait le Gryffondor. Ethan était sans doute la seule personne, en dehors de Seth, à l'avoir autant soutenu après la mort de June. Toute l'agressivité dont elle avait pu faire preuve envers lui ne l'avait jamais fais fuir, au contraire, il était toujours revenu vers elle. Elle se souviendrait toujours...

    Début Flash-back *

    - Nora, il faut que tu sortes de ce coin, c'est pas bon que tu restes comme ça...
    - Laisse-moi tranquille.
    - Je comprends que tu ne veuilles pas te mêler aux autres élèves, mais tu devrais au moins sortir un peu du château, ça te ferait du bi...
    - Tu vas la fermer avec tes conseils idiots ? T'es débile ou quoi ? Je te dis de me foutre la paix alors dégage !

    Face à la mine décomposée du Gryffondor, la jeune fille réalisa la gravité des mots qu'elle venait de lui cracher à la figure avec une colère dont elle n'avait jamais fais preuve auparavant. « Dégage ! » Était-ce bien ce qu'elle venait de dire ? Décidément, Nora ne se reconnaissait plus, et la plupart des ses amis non plus d'ailleurs. Tous, ils avaient tous fini par la fuir, même Seth en qui elle avait cru et qu'elle avait aimé à un point qu'elle n'avait imaginé pouvoir aimer une personne. Et maintenant, elle allait faire fuir le dernier proche qui ne l'avait pas encore abandonné. Ethan, pourquoi lui avait-elle parlé ainsi ? Mais après tout, n'était-ce pas mieux ? Pourquoi devrait-elle les obliger à supporter cette douleur qui la détruisait ? Oui, le mieux pour tout le monde, c'était qu'elle reste seule, seule avec sa tristesse et son désespoir qui la rongeaient. De toute façon, personne ne pouvait comprendre. Personne... Pourtant Ethan était toujours là, impassible malgré la dureté des paroles de la jeune fille. Avec calme, il vint s'appuyer contre le mur, juste à côté d'elle, avant de lentement se laisser glisser jusqu'au sol.

    - Tu sais Nora, je comprends parfaitement ce que tu ressens... Tu te sens obligée de rejeter tous ceux qui t'approchent parce que tu ne veux pas de leur pitié, et tu veux encore moins les obliger à souffrir comme toi tu souffres. Je sais ce que c'est, je l'ai vécu aussi.

    Il avait parlé d'une voix monotone qui ne laissait en aucun cas transparaître la vive douleur que le fait de se remémorer ces souvenirs lui faisait ressentir. Ethan se mit à tout raconter à Nora. Ce que son père lui avait fait et comment il avait changé depuis... La jeune fille resta complètement muette face à cet aveu. En effet, elle avait bien remarqué un changement chez lui pendant l'année de ses seize ans, mais elle n'avait jamais imaginé que cela avait été provoqué par quelque chose d'aussi... Horrible. La Poufsouffle fut prise d'une nausée. Comment, après ce qu'il avait vécu, avait-il réussi à ne pas sombrer dans la dépression et à relever la tête ? Nora s'en sentait totalement incapable. Jamais elle ne réussirait à faire face, jamais elle ne réussirait à oublier...

    - Elle... Elle est tout le temps là. Je la vois partout...
    - Qui ça « elle » ?
    - … June.

    Elle était là... June. Adossée au mur d'en face, elle semblait la transpercer de son regard d'où coulaient des larmes de sang. Puis dans un élan titubant, la vision d'horreur s'approcha jusqu'à ce que sa bouche se retrouve à quelques centimètres de l'oreille de Nora.

    - C'est ta faute !

    Et elle disparut. Lentement, des larmes se mirent à couleur sur les joues de la jeune fille. Pourquoi ? Pourquoi s'acharnait-elle à la poursuivre ? N'était-ce pas déjà suffisamment douloureux pour qu'elle vienne encore la harceler à chaque heure du jour et de la nuit ? Non, elle n'y arriverait pas. Elle n'en aurait pas la force.

    - Je sais que c'est douloureux, mais tu réussiras à faire face. Tu es forte, Nora.


    Fin Flash-back *

    Nora se souviendrait toujours de cette phrase qu'Ethan lui avait dite. À ce moment-là, elle ne l'avait pas cru, persuadée que la pente serait trop ardue pour qu'elle parvienne à la remonter un jour. Mais elle s'était trompée, et c'était tant mieux. Son ami lui avait été d'un soutien immense. Chaque fois que la jeune fille avait commencé à retomber dans une pseudo-dépression, il s'était débrouillé pour l'en faire sortir aussi vite, quitte parfois à la faire sortir de ses gongs. Nora était loin d'avoir été tendre avec lui. Combien de fois l'avait-elle envoyé bouler sans la moindre retenue ? Et combien de fois était-il revenu à la charge ? Vraiment, elle lui devait beaucoup. Pourtant, malgré toute cette reconnaissance qu'elle ressentait pour Ethan, elle n'avait jamais pris le temps de le remercier, ni même de s'excuser pour toutes ces choses qu'elle avait pu lui dire mais qu'elle ne pensait pas.

    - Oh Ethan ! Ça va et toi ?

    Oui vraiment, Ethan était un ami cher aux yeux de Nora. Il ne pourrait jamais remplacer la place que June avait gardé dans son coeur, mais il lui arrivait largement à la cheville.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *   

Revenir en haut Aller en bas
 
pv. Ethan }} La vie apprend à savoir pardonner, à tout pardonner *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ♥ Ethan
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { « Au delà des murs de l'école. :: { Pré au Lard. :: « A la Tête de Sanglier.-
Sauter vers: