AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lyann Colloway .:FINIE:.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 0:09


Fiche rp.



{{ Votre personnage – Briefing.


Dehors le ciel semble s'être mis au diapason de l'humeur maussade de cette longiligne qui, d'un pas lent et nonchalant, erre dans le dédale des rues de la ville. Dans le ciel les stratus et autres cumulus s'accumulent pour venir assombrir une voûte céleste déjà bien nébuleuse. Apparition aussi diaphane que gracile qui lentement se meut, laissant les mains intangibles d'un bien facétieux Eole venir faire virevolter les pans de sa longue redingote de velours blanc cassé. Le col relevé de ce manteau ne permet pas encore de distinguer les traits de cette femme qui, soudainement, s'arrête devant la porte d'entrée d'une imposante bâtisse. Demeurant un instant parfaitement immobile, l'apparition semble hésiter puis, dans un long soupir, se décide à gravir les quelques marches qui la conduiront sur le perron. Quelques secondes plus tard une fine main apparaît et vient, aussi légère qu'un papillon, se poser sur cette porte vitrée que, maintenant elle pousse doucement. A sa suite le froid s'engouffre dans le bâtiment ne manquant pas d'attirer sur elle les regards presque inquisiteurs des quelques personnes déjà présentes. Sans même y accorder la moindre attention la jeune femme se dirige, toujours aussi silencieuse qu'une ombre, vers ce guichet qui ne semblait attendre qu'elle. Derrière celui ci, et sans même lui jeter un regard, un employé lui tend un formulaire et lui désigne une table où elle pourra prendre place pour le remplir. Le remerciant de quelques mots courtois la jeune femme s'exécute et, docilement, vient s'assoir. Puis, sans même prendre le temps d'ôter son manteau, la jeune femme prend connaissance des questions auxquelles il va lui falloir répondre à présent.


Nom & Prénom(s) :

Une petite étincelle vient alors adoucir encore un peu plus la profondeur de ces prunelles azurées alors que celles ci glissent doucement sur la première question. Un mince sourire vient même alors étirer doucement ces lèvres comme baignées de rosée tandis qu'une main diaphane vient doucement renseigner ce premier champs. Son nom, est celui qu'elle tient de ce père qu'elle admire tellement. Patronyme qu'elle porte avec fierté et dont elle trace, de sa plume ronde et élégante les lettres. Colloway est son nom.

Lyann est, quant à lui, le prénom que ses deux parents décidèrent de lui offrir le jour de sa naissance. Pourquoi celui ci plutôt qu'un autre ? Simplement parce qu'il sonnait comme la plus douce des mélopées aux oreilles mélomanes de sa chère mère, Aerynn.


.:: Date de naissance & Âge :

La demoiselle Colloway vit le jour par une bien chaude nuit d'été. Le 19 août 1956 très précisément. Ce qui lui fait aujourd'hui tout juste 24 ans.

.:: Lieu de naissance :

Le sourire de la jeune femme se fait soudain plus radieux tandis que son regard, lui, se voile d'une once de nostalgie. Une seule seconde aura suffit pour lui faire quitter la grisaille et la froideur des rues anglaises pour la ramener sur ces rives tellement plus chaudes et sans cesse nimbées de la plus éclatante des auras solaires. Lyann vit le jour dans la ville de Perth, en Australie.

.::Race:

C'est cette fois d'un discret et bien mélodieux éclat de rire qu'elle accueille la question. Sa race ? Il n'y a guère qu'en ces lieux étranges où l'on puisse lui poser pareille question ! Bien qu'elle possède un don quelque peu hors du comment des mortels, Lyann est Humaine et se contente parfaitement de cette condition que la Nature aura jugé bon de faire sienne. Il aurait pourtant pu en être autrement... Mais cela est une partie de son histoire qui ne peut, nie même ne doit, déjà être révélée.

.:: Maison:

En tant qu' ancienne élève de Poudlard Lyann fut un instant tentée de répondre mais, sachant que cela ne la concernait en rien, elle s'abstint donc.

.::Métier:

A cette question le regard azuré se fait abyssal tandis qu'une moue quelque peu contrariée vient assombrir le visage de cette petite poupée de porcelaine. Son métier ? La main tenant la plume se suspends, comme figée dans le temps et l'espace. Les secondes et les minutes s'écoulent sans que la jeune femme ne parviennent à se décider à répondre. Son métier ? Il serait aisé de préciser qu'elle travaille au sein du Ministère mais, connaissant trop bien le genre d'esprits perfides à l'origine d'un tel formulaire, Lyann doute qu'une réponse aussi brève suffise ! Il va lui falloir faire preuve d'un peu plus d'habileté que d'ordinaire et laisser sa plume jongler avec les mots afin de ne point mentir sans, toutefois, dévoiler totalement ce qu'elle est. D'ailleurs... et à ce propos... Qu'est-elle donc ?

Il est des fois où elle même ne sait plus trop quelles sont ses attributions exactes à vrai dire... Tout cela est si nébuleux que la situation pourrait semblait bien sombre à qui n'en verrait que la partie immergée. Situation complexe dans laquelle la jeune femme s'est pourtant plongée de son plein gré... Du moins au début ! Lorsqu'elle est entrée au ministère elle n'était qu'une employée assidue mais encore noyée au milieu des autres. Aujourd'hui elle est bien plus que cela. Tellement plus même... Tant que cela lui parait parfois effrayant.

Lyann travaille dans le département des Mystères du Ministère. Pour être plus exacte elle en est même la directrice bien que cela ne se devine pas au premier coup d'oeil. Elle dont l'apparence si juvénile et candide la ferait passer pour un petit angelot innocent ? Comment se douter que ses talents , son opiniâtreté et son ambition lui auront value d'être promue à un tel poste aussi rapidement. Peut être ce choix n'était il pas anodin en fait...

Peu importe en fait. Lyann dirige le service des Mystères d'une main de maitre et, au vu des derniers évènements, la jeune femme s'est vue obligée de quitter l'antre de son bureau afin de rejoindre un terrain qu'elle pensait avoir déserté pour de bon. Elle se doit de veiller à ce que les secrets et autres mystères auxquels son département doit son nom soient bien gardés et certaines personnes au ministère commencent à penser que tel n'est peut être pas le cas. Toutes leurs investigations les mènent imanquablement à Poudlard. Toujours Poudlard...

Voilà pourquoi, aujourd'hui, Lyann erre souvent dans les couloirs de Poudlard. Officiellement sa mission est de venir vérifier que les décrêts et autres consignes du Ministère sont bien mises en place -et encore plus respectés- au sein de l'établissement. De façon plus véridique mais aussi plus officieuse, Lyann est en fait chargée de vérifier qu'aucun secret n'a été ébruité ni aucun mystère sur le point d'être découvert. Si tel s'avérait être le cas alors il lui faudrait trouver qui, comment, et surtout arrêter l'hémorragie ! Pourquoi s'en occuper elle même ? Simplement car il est des tâches que l'on ne peut confier à personne. La confiance n'étant, en ces temps agités, guère plus de mise !


.:: Pouvoirs spéciaux? :

Amusant de voir comme les gens peuvent facilement se laisser abuser par les apparences ! Sous prétexte qu'elle possède un serpent et que, pour ceux assez malins pour s'être renseignés sur elle, Lyann Colloway est une ancienne élève de Serpentard, nombreux sont ceux à penser qu'elle parle Fourchelangue. Ce qui n'est nullement le cas !

Si Lyann possède bien un don spécial c'est celui d'être polymorphage. autrement dit elle possède la capacité de modifier à loisir et à volonté son corps.


Dernière édition par Lyann Colloway le Mer 11 Mar - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 1:04

{{ Once Upon a Time…


La plume virevolta une dernière fois entre les mains de la jeune sylphide opalescente avant de venir, sagement, se poser sur le bois rugueux de la table. Un moment encore le minois ovale et comme sculpté dans le plus pur des marbres de Lyann sembla figé. Ses traits d'ordinaire d'une douceur infinie semblaient pétrifiés, ne laissant plus transparaitre qu'une bien intense concentration. Les sourcils finement arqués de la demoiselle se soulevaient légèrement tandis que, dans un tic irrépressible, ces longs et bien fournis cils papillonnaient. Les pierres de saphir de ses yeux délaissaient leur teinte presque turquoise pour se faire plus sombres et ses pommettes, pas encore dénuées des dernières rondeurs de l'enfance, s'empourpraient légèrement. Sa petite main de nacre venait doucement jouer avec les souples ondulations de sa si longue chevelure chocolat. Tantôt la jeune femme repoussait dans son dos ses longues boucles qui descendaient en cascade jusque dans le creux de ses reins tandis que, à d'autres moments, elle s'amusaient à en enrouler une autour de l'un de ses longs doigts si impeccablement manucurés. Puis, lorsque l'une de ses réponses semblait se faire trop imprécise -ou au contraire bien trop détaillée- Lyann cédait à sa nervosité habituelle et mâchouillait, de façon aussi machinale qu'inconsciente, sa chevelure soyeuse. Puis, lorsque, enfin et après une énième relecture, elle sembla satisfaite de son travail, la demoiselle s'apprêta à se lever pour s'en aller rendre son formulaire, dument rempli à l'employé qui le lui avait donné. Pourtant il n'en fut rien et sa longiligne et bien élégante silhouette demeura encore assise sur cette chaise à laquelle elle semblait comme aimantée.

Son regard se fit soudain plus vague et ses lèvres parfaitement ourlées et pulpeuses à souhaits tremblèrent. Etrange comme le fait de se plier à ce qui, somme toute, n'étaient que de simples formalités d'usage pouvait se révéler bien plus perturbant qu'il n'y paraissait de prime abord. Etrange aussi de constater combien d'anodines questions pouvaient, si sournoisement, vous amener à tourner les pages de ce livre où avaient été écrites à l'encre sombre, les grandes lignes d'une vie. Alors Lyann se laissa doucement choir plus encore sur son siège. Ses paupières se firent lourdes au point de se fermer. Et, pour la première fois depuis bien longtemps, elle se surprit à se souvenir. Tant de choses... Tant de sons et d'images qui affluaient à présent en son esprit. Impressionnant, et tout aussi confus, magma de couleurs, de sons et même d'odeur qui venaient doucement se mêler et s'entrelacer, se faisant fils de la grande toile de sa vie. Elle qui était si jeune mais qui se sentait parfois pourtant si âgée. Elle qui avait déjà sans doutes bien plus vu et expérimenté que bon nombre de ces êtres que, chaque jour, elle côtoyait sans réellement y prêter la moindre attention... Tant de visages et de noms qui lui revenaient soudainement à l'esprit... Tant d'êtres chers ou détestés et dont elle se souvenait si bien maintenant. Trop bien peut être même bien... Tant de choses... Sa Vie...

Comme toutes les histoires celle de Lyann Colloway débuta un beau jour. Ou plutôt, et en ce qui la concerne, ce fut dans la moiteur d'une chaude nuit étoilée que tout commença pour elle. Aydenth et Aerynn Colloway, ceux qui allaient devenir plus tard ses parents, s'étaient rencontrés par une journée automnale pluvieuse comme Londres en connait tellement. A cette époque tous deux issus de familles d'une longue lignée de sorciers venaient tout juste de terminer leurs études. Lui était un lycanthrope déjà bien au courant des différentes sortes de créatures qui peuplaient la Terre. Terrifié par cette nature de loup garou qu'il peinait encore à comprendre, il avait énormément étudié, compulsé bon nombre d'ouvrages, tentant d'y trouver une explication rationnelle à ce qu'il considérait alors être une malédiction. Elle, haute aristocrate, avait suivi ses études à Poudlard et se contentait de vivre de l'air du temps et de la fortune colossale de ses parents. Sans doutes n'auraient ils jamais du se rencontrer ni encore moins s'aimer mais les voies du Destin sont parfois bien plus impénétrables encore que celles d'un prétendu dieu ! Et, contre toute attente et surtout contrela volonté de leurs familles respectives, Aydenth et Aerynn tombèrent follement amoureux l'un de l'autre. Au point de défier les leurs et de s'unir par les liens sacrés du mariage. La famille de la jeune épousée en éprouva une si vive colère qu'ils renièrent leur propre sang et celle ci ne conçut donc pas le moindre remords à suivre son époux lorsque celui ci lui fit part de son envie de voyager afin de parcourir le monde et de parfaire ses, déjà bien grandes, connaissances en matière de magie. Pendant plusieurs années les amants maudits errèrent d'un continent à un autre jusqu'à ce que l'annonce de la grossesse de la jeune femme ne les décide à s'installer à Perth en Australie.

Quelques mois plus tard Lyann vit le jour pour la plus grande joie de ses parents qui ne cessaient de caresser de leurs regards et de couver de leurs attentions cette enfant de l'amour. La vie semblait s'annoncer sous les meilleurs des auspices possibles pour cette infante dont, déjà au berceau, tous louaient la grâce et l'angélisme. Pourtant, dans le coeur de son père, grondait une sourde frayeur. Pendant longtemps ce dernier craint que sa fille ne soit, tout comme lui, atteinte de cette lycanthropie qu'il persistait à considérer comme le plus terrible des maux. Mais il fut vite évident qu'il n'en serait rien. Par contre il fut aussi assez vite évident que la jeune pousse de sorcier s'était vue confiée un bien étrange don que bien peu de sorciers se voient octroyer. Capacité qui est latente dans ces êtres particuliers dès leur venue au monde mais qui mets parfois quelques temps à se révéler. Pour Lyann se fut lorsqu'elle eut atteint ses deux ans que ses parents comprirent, assistèrent à sa première transformation en tant que métamorphage. Ce jour là la petite fille semblait nerveuse et même passablement énervée. De la part d'un être aussi doux que leur enfant les parents s'inquiétèrent de voir leur enfant ainsi devenir fébrile et céder à une colère qui ne lui ressemblait guère. Nul ne se souvint jamais de la raison de l'irritation de la petite mais tous se souvinrent à jamais de cet étonnement -mais peut être aussi de cette fierté- qui fut alors leur lorsqu'ils virent les boucles brunes de l'infante doucement changer de couleur pour devenir d'un violet profond. Transformation spontanée et que, des années plus tard, Lyann apprendrait à contrôler. Cependant, aujourd'hui encore, il peut arriver que, lors d'une importante période de stress ou d'angoisse, la sorcière en parvienne pas à maitriser sa capacité et se transforme sans même l'avoir désiré. Mais, lors de la première manifestation de son don, la petite aurait certainement été ravie de voir le bonheur de ses parents. Lyann était une petite sorcière à part entière. Ou déjà différente ? Peut être bien en effet !

Mais comment aurait il pu en être autrement ? Née des amours de deux sorciers la rendait déjà à part de bien des autres individus qui l'entouraient. Pour elle la magie était une évidence en soit et jouer avec sa baguette lui était bien plus naturel que de jouer avec ses poupées inanimées dont les petites camarades de son âge raffolaient pourtant. Qu'y avait-il donc de si amusant à faire bouger de ses mains un simple jouet de plastique alors que d'un coup de baguette et de quelques mots il était presque facile de lui donner un souffle de vie ? Et pourquoi perdre son temps et son énergie à se grimer alors qu'il suffisait de se concentrer pour modifier à loisir son apparence ? Oui, pour Lyann la magie était une évidence et il fallut toute la patience une bonne dose de pédagogie de la part de ses parents pour lui faire comprendre qu'il n'en allait pas de même pour la plus grande majorité des individus vivant sur cette planète. La petite fille avait beaucoup ri, posé bon nombre de questions avant de plonger dans une profonde mélancolie lorsque, enfin, elle avait compris. Elle était différente. Et cela ne lui plaisait pas, la rendait presque maussade et d'une tristesse insondable. A quoi servait donc de posséder de tels dons s'il lui fallait les cacher et faire comme si de rien n'était ? Pourquoi lui fallait il mentir et renier ce qu'elle était ? Non, décidément, tout cela ne plaisait pas à la petite fille qui connut alors une longue et bien douloureuse période de doutes et de perdition. Ne sachant plus qui elle était, tiraillée entre ce que, en enfant docile et obéissante, elle se contentait d'être à la face du monde et ce qu'elle sentait être sa vraie nature... Lyann ne savait plus où elle en était. Elle se sentait déjà bien plus sorcière que simple humaine. Elle sentait une soif dévorante de développer ses dons l'embraser mais ne voulait pas décevoir sa tendre mère qui voulait pour son enfant une vie qu'elle appelait « normale ».

Ce fut à cette époque que survinrent et se succédèrent sans doutes les deux premiers événements majeurs de son existence. Elle allait sur ses onze ans et semblait dépérir. Frustrée de ne pouvoir user de sa baguette et de son don de métamorphage comme bon lui semblait elle en était venue à nourrir une certaine rancoeur envers cette mère qui incarnait dans ses yeux d'enfants, la seule raison qui l'empêchait d'être elle même. Lyann aimait sa mère mais lui en voulait de reneir cette nature qui était pourtant la leur ! Ils étaient des sorciers et la petite, tenant cela de son père, en était très fière ! Elle se réjouissait de ces longues heures que son père et elle passaient seuls tous les deux. Ces moments privilégiés où l'homme lui contait toutes ces merveilles sur ce monde interdit à tant d'individus, cet univers secret où tout était possible. Auprès de son père, et sans en souffler le moindre mot à sa mère, la petite appris bien des choses. Son père lui retransmit toutes les connaissances qu'il avait acquises lors de ses nombreuses pérégrinations et lors de ses recherches. Et, à onze ans à peine, l'enfant était déjà capable de jeter nombre de petits sortilèges sans compter que les potions et leur préparation n'étaient plus un grand mystère pour elle. Lyann était une petite sorcière douée et incroyablement curieuse. Elle voulait apprendre ! Elle voulait savoir ! Plus, toujours plus... Elle était affamée. Et son père s'en enorgueillissait autant que s'en inquiétait. Lyann grandissait et il devenait évident qu'il lui faudrait bientôt faire un choix. Suivre le parcours « normal » d'un moldu comme le désirait tant Aerynn ou alors suivre un parcours qui lui permettrait d'assouvir et de satisfaire ses envies d'en apprendre plus.

Ce fut ce choix à faire qui amena à une double tragédie. Il était devenu évident que la petite délaissait l'attention et l'amour que sa mère lui portaient pour s'en aller trouver refuge auprès de ce père qui, seul, semblait pouvoir l'écouter mais surtout la comprendre et la soutenir, l'encourager. Aerynn en éprouva une réelle colère et, lorsque son mari émit l'idée d'envoyer leur enfant poursuivre sa scolarité à Poudlard, les époux en vinrentt à se disputer. Fréquemment puis de plus en plus violemment aussi. Aerynn reprochait à son mari tant de choses ! Pour lui elle avait renoncé à tout : sa famille, sa fortune, son héritage magique, ses racines... Il était celui qui l'avait éloignée du monde magique et, aujourd'hui, il voulait y envoyer leur fille ? Non ! Cela était injuste ! Non ! Cela ne serait pas ! Lui tentait de répliquer, de se justifier, arguant que tel avait été le choix de sa femme. Aerynn avait choisi de tout abandonner mais Lyann, elle, voulait se plonger dans ce monde qui serait toujours plus le sien que celui des moldus ! Lyann voulait être sorcière alors pourquoi l'en empêcher ? L'enfant entendait ces disputes et se sentit honteuse et coupable d'être ainsi devenue la cause des problèmes entre ses parents. Et elle était encore très loin d'imaginer l'horreur qui allait suivre. Si elle avait su ce qui allait se produire ? Peut être pas en fait. Déjà petite elle sentait vibrer en elle la corde magicienne et ne voulait plus vivre que pour cela. Possédant le même caractère déterminé et opiniâtre de son père elle ne se détournait jamais de l'objectif qu'elle s'était fixé et rien ni personne ne la ferait déroger aux principes qu'elle avait décidé d'adopter ! Puisque sorcière elle était alors elle se devait de vivre au milieu de ses semblables et non auprès de ces moldus qu'elle ne méprisait pas mais avec lesquels elle partageait si peu cependant. Alors, non, même en sachant ce que son obstination allait involontairement entrainer, Lyann n'aurait rien changé.

Pourtant... Pourtant son obstination à vouloir rejoindre l'Angletrerre et Poudlard allait couter bien cher à toute sa famille. Le prix pour satisfaire son envie d'apprendre et son ambition déjà bien présente allait exiger le plus terrible des sacrifices. Mais elle ne le savait pas et ne le saurait d'ailleurs jamais... Ce fut par une nuit de printemps que l'horreur se produisit. La lune était pleine cette nuit là. La petite savait ce que l'astre selenien provoquait chez son père mais n'en avait jamais été effrayée. Seul l'inconnu et l'ignorance effrayent mais, elle, savait. Tout juste savait elle qu'il était préférable pour elle d'éviter son père ces jours là. Pas par peur mais parce que son père lui même savait ne plus totalement se maitriser lors de ses transformations. La petite avait tenté d'en discuter avec lui, ne comprenant pas pourquoi il refusait d'accepter ce qui était sa nature profonde. Elle riait doucement lorsqu'elle entendait son père parler de sa lycanthropie comme d'une maladie qu'il aurait aimé pouvoir guérir. La lycanthropie, pas plus que le métamorphage, n'étaient des maladies aux yeux de l'infante. Juste des états de faits, des réalités... Pourquoi en avoir peur ? Cependant, et devant l'entêtement de son père adoré et vénéré, Lyann n'avait jamais insisté plus que cela. A l'époque elle était intimement persuadée que le jour viendrait où celui ci se rangerait du côté de la raison et comprendrait que la lycanthropie était une bénédiction, et non une malédiction ! Mais, elle se trompait ! Et ce soir là plus que jamais. Sagement occupée dans sa chambre, la petite fille grimaçait en entendant les éclats de voix de ses parents encore en train de se disputer au sujet de sa scolarité. Comme d'habitude son père parlait de l'envoyer à Poudlard - il l'y avait d'ailleurs déjà inscrite pour la rentrée prochaine- et comme d'habitude sa mère s'y opposait de la plus virulente des manières. Puis les voix s'éloignèrent et la gamine en déduit que, pour ne pas la déranger, ses parents s'en étaient allés poursuivre leur dispute dehors. Ce qui était exact. Lyann s'endormit alors paisiblement persuadée que le lendemain tout serait plus calme.



Dernière édition par Lyann Colloway le Mar 10 Mar - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 1:12

.


Et, en effet et bien malheureusement, à son éveil les choses étaient d'un calme olympien. Aujourd'hui encore Lyann ne comprenait pas ce qui avait bien pu se passer durant la nuit. Tout ce qu'elle savait c'était ce que son père lui en avait rapporté. Et, pour être franche, la jeune femme -et malgré la vénération qu'elle éprouvait pour son père- doutait que ce dernier lui ait raconté la vérité. Sans doutes une bonne partie mais il demeurait bien trop de zones d'ombres dans son récit pour que celui ci ne paraisse pas suspect... Terriblement suspect même ! Mais Lyann aimait trop son père et préféra écouter son instinct plutôt que sa raison. Jamais son père ne lui aurait menti si ce n'était pour son bien et pour la protéger, elle en était persuadée. Mais si elle avait pu savoir que c'était de sa propre folie et fureur que son père voulait la protéger, comment aurait-elle réagi ? Cette question demeurera à jamais en suspens car Lyann n'apprit jamais la terrible vérité de cette nuit macabre. Cette nuit où pour, ne pas déranger leur enfant, ses parents étaient sortis s'expliquer sous les rayons de cette lune argentée. Ce si bel astre qui était venu caresser le derme de son père, transformant celui ci en ce loup-garou que l'homme ne parvenait toujours pas à maitriser. Surtout dans les moments où, comme celui ci, il était soumis à la plus grande des pressions et des colères. Son père s'était mué en cette bête sanguinaire qui, sous l'impulsion d'un accès de folie ou sous les insultes proférées par sa femme, s'était laissé aller au pire des crimes. Cette nuit là Aydenth avait tué. La seule femme qu'il avait jamais aimé. La femme qui était son épouse adorée et la mère de leur enfant. Il l'avait tuée et il ne se le pardonnerait jamais.

Racontant une bien faible fable à son enfant, lui contant que la dispute avait été si violente que sa mère avait décidé de les abandonner et de les quitter sans autres explication... Lyann l'avait longuement regardé, presque aussi interdite que dubitative. Sa mère était partie ? Pourquoi ? Cela ne lui ressemblait pas. Jamais elle n'aurait quitté son foyer et sa famille... Lyann n'en crut pas un mot mais garda ses questions pour elle lisant au fond des yeux de son père à quel point celui ci souffrait. Aussi elle sut faire preuve de cette retenue et de cette discrétion qui lui sont toujours propre et se contenta d'obéir aux injonctions de son père. Ils devaient partir. Ce qu'ils firent dans la journée même. Elle eut l'impression de partir comme des voleurs, abandonnant tout derrière eux. Leur maison, leurs voisins et amis... Lyann n'emporta rien de sa vie en Australie. C'était un nouveau départ... Une nouvelle vie comme le prétendait son père... Ils seraient heureux ensemble et tout irait bien... Elle devait lui faire confiance. Tout irait bien... Elle ne comprenait pas, sentait planer au dessus d'eux comme le plus terrible des secrets mais ne dit rien là non plus. Intuitive et maligne, déjà rompue à l'art de garder un secret, la petite fille suivit son père et ne posa jamais la moindre question. Il lui avait promis que tout irait bien, non ?

Et Aydenth tint sa promesse. Il emmena sa fille en Nouvelle Zélande où il ouvrit une peite échoppe où il prétendait jouer els cordonniers. Lyann se souvenait d'avoir bien ri. Son père ne s'y connaissait pas plus en cordonnerie qu'il ne s'y connaissait en cuisine ! Mais elle savait aussi que cette activité n'était destinée qu'à permettre leur intégration dans une société où les moldus n'auraient pas accepter deux sorciers comme eux. Et puis, la petite fille savait que son père vendait, dans le secret de son arrière boutique, des baguettes magiques qu'il fabriquait avec soin et amour. La magie renaissait entre ses mains habiles et Lyann en éprouva, là encore, la plus grande des fiertés. Elle aimait tellement son père ! Lui qui prenait si bien soin d'elle depuis que sa mère les avait si lâchement abandonés. Pendant quelques semaines la petite fille sembla triste et souvent elle semblait prier pour que sa mère leur revienne. Si seulement elle avait pu savoir à quel point ses prières étaient vaines ! Mais elle ne le savait pas... Et puis, sans même se rendre compte de la rapidité et de la facilité avec laquelle cela arriva, Lyann finit par en plus penser à sa mère. Il faut dire que l'idée de bientôt pouvoir rejoindre Poudlard l'excitait tant qu'elle en oubliait tout le reste ! Bientôt elle irait en Angleterre ! Bientôt elle rejoindrait la plus prestigieuse des écoles de sorciers ! Bientôt elel serait parmi ses semblables ! Enfin elle trouverait sa place...

Elle éprouva une profonde tristesse à quitter son père. Mais, pourtant, une petite voix en elle lui murmurait que c'était ainsi que les choses devaient se passer. Son destin était en Angleterre, elle le sentait, le savait. Elle appartenait au monde des sorciers et c'est dans ce monde là qu'elle pourrait pleinement s'accomplir elle en était persuadée. Pas plus que ne l'aurait pu l'Australie, la Nouvelle Zélande ne pourrait lui apporter ce dont elle avait réellement besoin. Elle voulait devenir une sorcière douée et importante et non végéter dans un monde moldus où elle se savait incapable de vivre ! Lyann était une sorcière et refusait de renier sa véritable nature ! Elle ne le pouvait pas ! Elle ne commettrait pas la même erreur que sa mère... Il lui fallait aller à Poudlard. Elle le savait et son père aussi. N'avait il pas laissé partir sa femme pour que cela soit possible ? Il avait même fait bien plus mais, cela, la jeune femme ne le saurait jamais ! Et puis, Lyann sentait que son père avait besoin de solitude. Comme s'il devait faire face à ses pires démons, répondre à des questions qu'il en trouverait pas en l'ayant constamment dans ses pattes. Intelligente et rusée elle comprenait bien qu'elle ne lui en dit jamais rien. Elle ne savait pas que son père l'éloignait aussi car la voir grandir à ses côtés lui rappelait sans cesse que, pour elle, il avait tué... Et qu'elle pourrait aussi être sa prochaine victime... Aydenth avait besoin de panser ses plaies et tant que Lyann serait près de lui il ne le pourrait pas. Voilà pourquoi les routes de ce père et de son enfants divergèrent pendant de bien longues années.

Ces années que, lorsqu'elel revint en Nouvelle Zélande son diplôme en poche, la jeune femme appellerait les plus belles années de sa vie. Et c'était sincère... Lyann avait adoré sa scolarité en cette école où elle s'était en effet trouvée et épanouie. Au début cela n'avait pas été sans mal car ayant été élevée loin des salons feutrés et cosy de l'Angleterre ses manières quelques peu brutales et son franc parler choquèrent quelque peu. Mais, heureusement pour elle, sa permanente bonne humeur, sa douceur et sa gentilesse eurennt vite faits de l'aider à s'intégrer. Lors du passage devant le Chioxpeau la petite fille avait tremblé et s'était même sentie déçue par le choix de ce dernier. Elle aurait aimé devenir une Gryffondor mais avait été choisie pour rejoindre les rangs des Serpentards. Ceux ci avaient une réputation d'êtres des plus pugnaces pour en pas dire roublards et cela ne lui correspondait pas vraiment. Pourtant, avec le temps, il devint évident pour elle que le Choixpeau avait, comme toujours, vu juste. Elle était une Serpentard à part entière. Non pas pour cette sournoiserie -qu'elle se découvrit pourtant posséder- mais bien plus pour cette ambition dévorante que ses camarades et elle possédaient et partageaient.

Lyann était une excellente élève qui ne se contentait ni de résultats moyens ou même bons. Non ! Cela ne lui suffisait pas ! Elle voulait être la meilleure et elle ferait tout pour cela ! Et elle le fut. Passant des heures, et parfois même des nuits entières, à étudier Lyann Colloway ne tarda pas à se faire remarquer aussi bien par ses excellents résultats que par sa détermination à toute épreuve. Jeune fille enjouée et délicieuse, petite poupée de porcelaine dont les traits angéliques faisaient tourner bien des têtes et chavirer bien des coeurs, Lyann faisait l'unanimité. Elle était très populaire et était comme une petite princesse dans cette prestigieuse école. Elle devint d'ailleurs préfet de la maison Serpentard et en conçut une bien grande fierté. Ce qui n'aida pas à étouffer un égo déjà bien développé. Douce et amicale elle n'en demeurait pas moins une personne qui pouvait se montrer intraitable et terriblement ombrageuse -voir même dangereuse- pour quiconque osait se dresser entre son objectif et elle. Déjà certains de ses professeurs voyaient en elle une parfaite candidate pour intégrer le Ministère de la Magie à sa sortie de l'école. Cela tombait bien étant donné que Lyann, elle même, n'envisageait pas d'autres carrières possibles ! Le Ministère était l'excellence même et ce serait l'achèvement de ses études. Elle le savait !

Puis vint ce moment qu'elle attendait fébrilement tout en le redoutant presque. Celui où, à la fin de son ultime année à Poudlard, elle obtint -et avec les honneurs cela va sans dire- son diplôme. Elle savait qu'une place au Ministère lui était d'ors et déjà réservée. On le lui avait assuré et elle avait confiance. Aucun doutes ne l'assaillaient alors. Lyann avait travaillé très dur pendant des années pour cela elle il ne pouvait en être autrement. Le Ministère de la Magie lui ouvrirait bientôt ses portes et elle y gravirait les échelons avec cette ténacité et cette ambition qui étaient les siennes. Mais il allait lui falloir se montrer encore un tant soit peu patiente. Elle ne comprenait pas bien les raisons pour lesquelles son intégration au Ministère était sans cesse reportée mais cela commençait singulièrement à l'agacer ! Patiente elle savait bien feindre de l'être même si, en réalité, elle ne l'était pas le moins du monde ! La semaine de patience se transforma en deux puis en trois... Et bientôt il lui fut déclaré qu'elle devrait patienter encore au moins un an avant de pouvoir intégrer son poste. Impétueuse elle dut faire d'énormes efforts sur elle même pour ne pas ruer dans les brancards mais, ne sachant trop bien à quel point les rouages du Ministère étaient complexes, elle décida d'en prendre son parti et d'en profiter pour venir se ressourcer auprès de son père. C'est ainsi qu'elle repartit donc pour la Nouvelle Zélande.

Curieusement, Lyann était inquiète et dubitative quant à ce retour au pays dont, durant toute sa scolarité, elle avait si souvent rêvé. Son père lui manquait énormément mais elle doutait que celui ci la reconnaisse vraiment. La petite fille qu'il avait laissée partir et celle qui revenait aujourd'hui vers lui étaient deux êtres bien différents ! Opposés même... La petite fille n'était que douceur et candeur... La jeune femme, elle, était un être rendue plus forte mais aussi terriblement plus froide enivrée par ce subtil parfum que seule la plus farouche des ambitions possède. Lyann s'était trouvée mais elle avait déjà commencer à en payer le tribut. Son coeur était devenu plus dur que le roc et toutes ces émotions qu'elle avait appris à si bien feindre n'étaient plus que flammèches vacillantes. Elle avait trouvé les moyens d'assouvir sa soif de connaissances et était devenue exactement ce qu'elle souhaitait : une puissance sorcière dont tous reconnaissait la valeur. Elle était devenue quelqu'un qui comptait, ne serait ce que si peu... Pourtant... Pourtant la jeune femme avait comme l'impression de s'être un peu perdue en chemin. Elle aimait cette femme de tête qu'elle se savait être à présent mais regrettait parfois la solitude que cela impliquait aussi. Pour réussir il ne faut pas craindre d'être jalousée, enviée ou critiquée... Et les gens qui se disent proches de vous sont aussi parfois ceux qui seront les premiers à vous poignarder dans le dos si vous n'y prenez garde ! Alors... où étaient la réalité et la sincérité dans tout cela ? Combien de ces, si nombreuses, personnes qui se disaient être ses amis l'étaient réellement ? Et combien d'autres ne l'étaient que par intérêt, voyant en elle une future figure importante du Ministère ? Lyann ne le savait pas et craignait de le découvrir. Peut être ce retour aux sources lui permettrait-il de faire le point sur sa vie ? Elle l'espérait mais ne pouvait s'attendre à ce qui allait se passer. Une fois de plus l'existence de Lyann Colloway allait connaître un grand bouleversement. Mais, celui ci, serait d'une tendresse qu'elle ne soupçonnait pas encore.



Dernière édition par Lyann Colloway le Mar 10 Mar - 20:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 19:18

.


Lyann n'était pas la seule à avoir changée et son retour au pays ne fut pas exactement celui auquel elle s'attendait. Bien sur son père fut des plus ravis de retrouver son enfant et elle même le fut tout autant. Bien sur ils se perdirent dans les bras l'un de l'autre afin de célébrer leurs retrouvailles mais... Mais quelque chose avait changé... Quelque chose semblait s'être brisé entre eux deux et leur complicité n'était plus la même. Lyann avait cru que cela n'était du qu'à l'éloignement et que, avec le temps, les choses reviendraient à la normale mais le temps lui prouverait bientôt le contraire justement. L'amour filial était plus vivace que jamais mais, en effet, tous deux avaient changés et ils n'étaient plus guère sur la même longueur d'ondes. Si Lyann était devenue plus forte, s'était affirmée et endurcie au fur et à mesure que ses dons et sa maitrise de la magie augmentaient... son père lui, semblait s'être assagi, perdant de cette fougue et de cette verve que sa fille appréciait tant en lui. Elle avait grandie et lui avait vieilli, si simplement. Il avait choisi la voie de la sagesse et avait préféré Aydenth avait préféré s'éloigner du monde magique et de ses turpitudes décidant de mener une vie simple à laquelle la jeune femme ne comprenait rien du tout. Comment celui qui avait le premier à l'encourager à suivre ses inclinaisons et à parfaire ses connaissances pouvait il, aujourd'hui, être celui qui semblait craindre cette sorcière qu'elle était devenue grâce -et pour- lui ? La jeune femme en était perdue... Elle qui pensait que son père la comprendrait et se réjouirait de sa réussite semblait, au contraire, s'en inquiéter. Il ne cessait de la mettre en garde contre les ravages de cette ambition dévorante qu'il voyait étinceler au fond des prunelles de sa fille. Sans cesse il lui conseillait de prendre du recul, que la vie ne se limitait pas à la Magie... Qu'elle devait se méfier, demeurer prudente et ne jamais oublier d'écouter la raison et la logique... Qu'était-ce donc que tout ce charabia auquel la sorcière en comprenait rien ? Discours moralisateur qu'elle n'appréciait guère et qu'elle feignit si bien d'écouter tout en se contrefichant pas mal ! Son père serait il devenu sénile ? Ou était-ce la présence chez eux de ce jeune homme qui l'avait influencé ? Et qui était-il, lui, d'ailleurs et d'abord ?

Lyann avait éprouvé la plus grande des surprises -et peut être bien même une once de désappointement- en découvrant l'existence de cet homme qui s'était installé chez eux. Dans sa propre chambre d'ailleurs. Au début les relations entre cet Erik Collins et La jeune femme n'avait pas été très faciles la demoiselle lui reprochant, bien tacitement cependant, d'avoir pris sa place auprès de son père. Il était évident que ce dernier appréciait énormément le jeune homme qui, comme elle l'apprit très vite, était lui aussi un loup-garou. Peut être était-ce cela qui avait permis aux deux hommes de se rapprocher ? Surtout qu'Erik, lui non plus, ne semblait pas parvenir à se faire à sa condition de lycanthrope. Etrangement ce fut en abordant ce sujet avec lui que la jeune femme en vint à oublier sa jalousie et sa méfiance pour en venir à commencer à apprécier cet homme. Elle se souviendrait toujours de ce fou rire qui l'avait secouée lorsqu'elle avait entendu ce jeune loup lui parler de sa « maladie ». Etait ce là le propre de tous les lycanthropes de se penser malades ? Quoiqu'il en soit cette discussion avait fini par aider ces deux là à briser la glace. Et, curieusement les choses semblèrent dès lors bien plus faciles à la jeune femme. Comme si la vie elle même devenait plus légère.

En quelques semaines Lyann en avait presque totalement oublié son envie de retourner au plus vite en Angleterre et son envie de rejoindre le Ministère. Tout cela lui semblait comme appartenir à une vie dont elle ne voulait plus réellement. La Magie était si naturelle pour elle qu'elle n'avait jamais compris qu'il puisse en être autrement. Erik lui prouva le contraire. Cet homme était différent d'elle. Complètement opposé même et, l'eut-elle rencontré en Angleterre, qu'elle n'aurait pu que mépriser son ignorance du monde magique et son manque flagrant d'ambition. Oui, là bas et sur ces terres brûmeuses, Lyann aurait haï ce jeune homme. Il était même tout ce qu'elle méprisait au plus haut point : un loup-garou qui reniait sa nature cherchant même à guérir celle ci, un homme à qui la magie était accessible mais qui se refusait à en user, un homme simple qui ne demandait pas grand chose à l'existence... Elle exécrait ce genre de personnages qu'elle prenait même le plus malin des plaisirs à détruire. Du moins en Angleterre et du moins pour tous les autres hormis Erik... Mais ils n'étaient pas en Angleterre et Erik n'était pas n'importe qui. Vraiment pas même... Lyann ne comprit pas tout de suite cette, bien étrange et subite, envie qui ne cessait de prendre son père lorsqu'il s'arrangeait pour les laisser un peu seuls. Aydenth, était un homme d'expérience, et il voyait déjà s'esquisser et se profiler ce que les deux jeunes gens ne voyaient pas encore eux.

Pourtant cela était déjà si évident ! Si flagrant même ! En tout juste quelques semaines Lyann avait cessé de tenir tous ces discours formatés et inquiétants dans lesquels elle prônait la supériorité des sorciers sur les moldus. Ces longues tirades où elle ne cessait de vanter les avantages de la magie et la puissance incommensurable que celle ci, bien maitrisée, pouvait apporter. Elle ne parlait même plus de ce poste au Ministère qui l'attendait pourtant impatiemment. Non, Aydenth retrouvait peu à peu sa petite fille et il savait devoir cela à Erik. Ce jeune homme qu'il avait sauvé et pris sous son aile avait su toucher le coeur devenu de glace de son enfant. Et il semblait évident que cela était on ne peut plus réciproque ! Si Erik ne manquait pas d'aplomb il semblait, en présence de Lyann, devenir d'une maladresse et d'une timidité des plus impressionnantes ! Combien de fois le regard d'un père attendri s'était il illuminé en voyant le jeune homme se cogner dans un poteau tant il était occupé à dévorer des yeux cette jeune femme qu'il ne quittait plus d'une semelle ? Et que dire de cette fois où, à la nuit tombée, Aydenth avait entendu sa fille s'esclaffer bien tendrement en regardant son amoureux transi tomber à l'eau en oubliant qu'il était arrivé au bout de la jetée ? Aydenth savait que sa fille changeait car elle était amoureuse. Et, encore, l'homme n'imaginait pas même à quel point il pouvait avoir raison ! Lyann ne comprit jamais vraiment pourquoi mais elle appréciait sincèrement la compagnie de cet homme qui était pourtant tout son opposé. Auprès de lui elle se sentait étrangement sereine et apaisée. Dans ses bras elle se sentait en sécurité et réellement aimée. Erik se contrefichait pas mal de ses pouvoirs, de sa réputation ou même de ce poste qu'elle briguait et qui, si elle finissait par l'obtenir, finirait par les séparer ! Cet homme l'aimait pour ce qu'elle était : une sorcière qui lui enseignait -avec une patience infinie- quelques sortilèges ou quelques potions, une femme qui se pâmait sous ses caresses, une femme si simplement... et si pleinement aussi.

Lyann n'aurait jamais pensé que pareil, et aussi simple, bonheur pouvait exister. Pour elle seule la magie et les honneurs pouvaient la combler mais cet homme lui montrait qu'il existait bien d'autres choses susceptibles de mettre un peu de chaleur dans son coeur de glace. Auprès de lui la jeune femme réapprit à regarder le monde avec des yeux candides et innocents. Avec Erik elle apprit à apprécier la joie qu'une simple ballade pouvait engendrer. Mais les temps filait et déjà Lyann sentait naitre en son coeur une étrange impression, comme un déchirement. Cela faisait plus de deux ans qu'elle était rentrée en Nouvelle Zélande... Elle qui pensait n'y rester que quelques mois... Mais elle avait rencontré Erik et cela avait tout changé. Celui ci ne lui posait plus la question quant à son affectation au Ministère. Du moins plus depuis ce jour où sa question avait engendré la pire des disputes entre eux. Lyann s'était emportée et avait disparu pendant près de deux jours. A son retour elle avait présenté ses excuses à son amant et l'avait presque supplié de ne plus jamais aborder le sujet du Ministère. Et celui ci avait accepté et tenu sa promesse. La jeune femme s'en voulait encore d'avoir agi de la sorte mais elle était un être impulsif et secret. Très secrète même. Et elle ne pouvait confesser à Erik que, pour lui, elle n'avait de cesse de repousser l'inéluctable. Son poste au Ministère l'attendait déjà depuis de bien longs mois. Lyann avait reçu sa lettre d'affectation mais elle y avait répondu en mentant, prétextant que son père était malade, afin de pouvoir demeurer encore un peu en ces lieux.

Mais, aussi valeureuse que fut la jeune femme un tel poste ne serait pas éternellement disponible et il allait lui falloir se décider et vite. Et, finalement, le temps arriva bien plus vite que prévu. A cause de cet ultime chamboulement qui bouleversa à jamais la donne. Lorsqu'elle découvrit la réalité la jeune femme sentit le monde s'écrouler et elle défaillit. Heureusement pour elle son père sel était présent. Il porta secours à sa fille et lui demanda des explications. Celle ci ne lui avait rien dit, se contentant de lui tendre cette feuille de papier que Aydenth s'était empressé de lire. Une fois cela fait il soupira longuement avant de serrer sa fille contre lui. Puis les mots s'étaient enchainés, se répondant les uns aux autres. Erik rentrerait bientôt et Lyann devait prendre sa décision rapidement. Son père tenta de l'éclairer, lui prodiguant les plus avisés des conseils mais celle ci était terrifiée et ne voulait rien entendre. Elle avait pris sa décision. Elle devait partir et aller prendre ses fonctions au Ministère. Erik ne comprendrait pas mais elle n'avait pas le choix. Lyann avait trop peur de la réaction du jeune homme s'il venait à découvrir la vérité. Son père lui disait qu'elle se trompait, qu'elle devait avoir confiance en leur amour mais rien n'y fit. Lorsque le jeune homme rentra ce soir là, Lyann lui parla longuement. Elle ne se souvenait pas de ces mots qu'elle avait prononcé d'une voix cinglante et détachée. Elle s'était montrée bien dure mais, à l'intérieur, , son coeur saignait. Elle aurait voulu se montrer douce et aimante mais elle ne fut que froideur et terrifiante indifférence. Ce soir là, et bien que cela lui déchira l'âme, Lyann mentit à Erik et le quitta. Le lendemain elle s'enfuyait en Angleterre où l'attendait une autre phase de sa vie.



Dernière édition par Lyann Colloway le Mar 10 Mar - 23:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 20:12

Alors que l'oiseau de fer emmenait la jeune femme vers ce qui serait désormais son unique destinée celle ci affichait une bien insondable tristesse. Ces prunelles azurées en cessant d'errer de ce hublot à cette feuille de papier froissée reposant entre ses doigts blêmes et tremblotants. Dehors l'infini du ciel semblait n'être qu'une vaste mer cotonneuse dans laquelle Lyann aurait tant aimé se fondre au point de se perdre. Puis les traits du visage d'Erik revenaient la hanter, lui rappeler de la plus douloureuse des façons cette si magnifique parenthèse qu'il lui avait été permis de vivre. Erik... Jamais Lyann n'aurait cru que pareille passion était possible ! Jamais elle n'aurait cru si intense Bonheur possible non plus... Elle qui avait déjà cru connaitre l'amour s'apercevait, mais un peu tard, qu'il n'en était rien. Erik était le seul à avoir su lui ravir ce que nul autre auparavant, et nul autre à l'avenir non plus, n'avait même jamais su déceler et encore moins approcher ou effleurer. A ce loup-garou c'est son coeur et son âme qu'elle avait offert. Et Lyann le savait : auprès de lui elel aurait pu être heureuse... Ils auraient pu être heureux. Si seulement... Si seulement ! Ses doigts déchirèrent, avec une frénésie proche de l'hystérie, cette feuille qui venait de sceller -et sans doutes à jamais- son existence. Ses paupières se fermèrent. Une fois encore ce fut le visage de son amour qui vint la bercer tandis qu'elle s'endormait. Erik... Elle ne le reverrait jamais plus !

Lorsqu'elle revint en Angleterre, la jeune femme fut aspirée par un tourbillon d'évènements qui lui permirent de ne pas se laisser aller à se complaire sur cette douleur qui étreignait son âme au point de la faire périr presque. Son entrée au sein du personnel se fit finalement et c'est en grandes pompes et entourée de tous ses soit disant proches que la jeune femme célébra cela. La réception fut somptueuse, les mets exquis et succulents et tout autour d'elle ce ne fut que rires et liesse. Elle souriait, riait même mais tout n'était plus qu'apparences. Tout ne serait dorénavant plus que cela : apparences et faux-semblants... Adieu la vérité et la sincérité ! De telles valeurs étaient on ne peut plus honorables mais difficilement compatibles avec celle que Lyann se sentait devenir, déjà être d'ailleurs. Entrée en tant que simple employée au sein du Ministère elle dut faire ses preuves. Et cela ne fut guère des plus aisés. La confiance de ses collègues il lui fallut bien du temps et bien des efforts pour l'obtenir. Mais son charme, son intelligence et son abnégation totale à son travail firent finalement effet. En moins de deux ans Lyann était devenue une jeune femme dont tous louaient le zêle et l'efficacité.

Puis elle fit son entrée au département des Mystères. Et ce fut là à la fois sa plus grande erreur mais aussi le plus éclatant signe de sa réussite. Lyann était enfin parvenue à l'endroit où elle avait toujours rêvé d'être. Depuis qu'elle en avait appris l'existence, la jeune femme ne rêvait que d'une chose : rejoindre ce département où nul, hormis ceux qui avaient l'insigne d'y travailler, ne savait ce qu'il s'y passait. Elle même avait, pendant de nombreuses années nourrit un rêve dont elle ignorait tout de la substancielle moelle ! Que se cachait donc derrière ces lourdes portes du Département des Mystères ? La première fois qu'elle y pénétra la jeune femme se souvient d'avoir eu l'impression d'être une gamine tant ses yeux ne cessaient de briller et de s'écarquiller devant toutes ces pièces, tous ces secrets qui lui étaient enfin dévoilés et confiés. Tout était encore plus mirifique et impressionnant qu'elle n'aurait même seulement cru cela possible ! Tant de merveilles et d'horreurs ! Tant de mirifiques choses capable d'aider les sorciers... ou de les détruire aussi ! Il ne lui fallut guère longtemps pour réaliser à quel point ces secrets et ces mystères étaient importants à protéger et à taire ! Si jamais un seul d'entre eux venait à être découvert alors c'est la face entière du monde qui pourrait s'en trouver changée et elle le comprenait très bien. Trop bien même...

Sa discrétion et sa capacité à garder le secret sur ses tâches quotidiennes lui permirent rapidement, et malgré sa jeunesse insolente, de gravir rapidement les échelons. Son excellente maitrise de la Magie et ses accointances avec certaines personnes haut placées au Ministère n'y étaient pas étrangères non plus. Lyann était une sorcière des plus douées mais qui savait ne pas se laisser emportée par cette puissance qui reposait entre ses mains graciles et au bout de sa baguette. Réfléchie et intelligente elle connaissait les limites à ne jamais dépasser et se faisait fort de ne jamais les franchir, de toujours les respecter. De plus il était de notoriété publique que Chef du bureau des Aurors et la demoiselle étaient très proches. Certaines rumeurs colportées par le vent les prétendaient même amants mais cela n'avait jamais pu être confirmé ni même infirmé. Et l'un comme l'autre des protagonistes s'entêtaient à opposer le plus glacial des silences à quiconque osait aborder le sujet. Lyann était devenue uen femme on ne peut plus froide pour qui seul son travail comptait et qui n'entendait pas laisser quiconque se mêler de sa vie privée ! Certainement pas ! Le premier qui s'y aventurerait encourait de biens terrifiantes représailles ! Qu'on la juge sur son travail, soit. En dehors de cela sa vie ne regardait qu'elle et cela était devenu bien clair pour ses proches collègues et ses amis. Tous savaient qu'elle cachait quelque chose mais nul ne savait réellement quoi.

Mais peut être les récents évènements allaient ils aider à fissurer la si épaisse carapace de la demoiselle. Depuis quelques temps des tensions et des dissensions avaient vu le jour dans l'univers des créatures magiques. Des disparitions, des meurtres... Chaque jour la Gazette du Sorcier dresse la liste des, toujours plus nombreuses, catastrophes qui déferlent sur le monde magique. Après maintes enquêtes il est devenu évident que les moindres pistes mènent à Poudlard. Cet établissements ou lycanthropes, vampires et simples sorciers se côtoient maintenant sans que, du moins en apparences, cela ne semble gêner qui que ce soit. Mais l'on ne peut nier que, là bas, les cas d'anémie, d'amnésie et autres réjouissances se multiplient quotidiennement. Etrange coïncidence ? Pour bien des gens au Ministère il ne peut s'agir d'un simple fait du Hasard. Non, il y a là matière à enquêter et, surtout, à s'inquiéter. Si le mal rôde alors il doit être démasqué et stoppé avant qu'il ne puisse frapper. Les dirigeants de Poudlard ont pris des mesures mais celles ci ne semblent pas suffire et le Ministère commence à prendre peur. Il leur faut intervenir mais de façon discrète cela va de soi !

C'est peut être pour cela que Lyann vient d'être fraichement nommée au poste de Directrice du département des Mystères. Et la première mission qui vient de lui échoir n'est certes pas des plus simples. Son but ? Se rendre à Poudlard et, sous couvert d'une simple enquête de routine aux allures de visite de courtoisie, tenter d'assembler et de récolter des indices. Lyann s'exécutera et accomplira au mieux cette mission même si elle pressent déjà que cela ne se fera pas sans mal. Il va lui falloir faire preuve de toute son habileté et de son intelligence pour cacher à tous le but réel de sa mission. Officiellement elle n'est là que pour vérifier la bonne applications des décrets émis par le Ministère. Officieusement elle doit s'assurer qu'aucun mystère et secret n'a filtré du Ministère. Et s'assurer que nul, à Poudlard, ne pourrait chercher à mettre en péril un équilibre déjà rendu bien précaire par une situation générale des plus explosives. Lyann est toute aussi excitée par cette mission qu'elle en est effrayée. Accomplir son devoir, elle le fera bien évidemment. Mais il y a autre chose. Cette chose qu'elle garde terrée au plus profond de son coeur et qu'elle ne pensait pas voir ressurgir ainsi. Cette raison qui l'avait fait partir, trois ans auparavant de Nouvelle Zélande. Cette raison pour laquelle elle avait abandonné le seul homme qu'elle ait jamais aimé. Le seul qu'elle aimera jamais.

Lyann est malade. Atteinte d'un mal inconnu et étrange qui, peu à peu et chaque moment un peu plus, la ronge de l'intérieur. Elle a consulté de nombreux médecins, aussi bien moldus que sorciers mais nul n'a su mettre de noms sur ce mal qui la touche. Etrange maladie qui la fait sombrer peu à peu dans un folie destructrice que la belle ne parvient à endiguer qu'à coup de potions aussi salvatrices que dangereuses. Lyann est mourante et, à moins de trouver un remède magique à ses maux, elle s'éteindra d'ici quelques mois. Voir quelques années si le Destin décide de se montrer clément. Voilà pourquoi elle est partie. Pour ne pas laisser Erik la voir dépérir à petit feu. Elle voulait lui épargner cela. Aujourd'hui Erik est sorti de sa vie mais sa maladie, elle, demeure et gagne de plus en plus de terrain. La jeune femme doit trouver un remède sinon elle mourra. Et cela risque fort d'interagir avec son enquête. Car, malgré sa loyauté, si jamais on venait à lui proposer un moyen d'échapper à la mort Lyann savait qu'elle accepterait. Sans la moindre hésitation. Et quel que soit le prix à payer. Même si celui ci s'avérait être la damnation éternelle ou le renoncement à tous ses principes. Quitte à trahir sa mission pour la Ministère même.

Oui, pour vivre, la jeune Lyann Colloway serait prête à vendre son âme auDiable lui même.
Qu'adviendrait il si jamais elle venait à réellement le rencontrer ?
Qui sait ?
Vous peut être ?
Ou l'histoire resterait-elle à écrire ? ..


Dernière édition par Lyann Colloway le Mer 11 Mar - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mar 10 Mar - 23:16

{{ All about...
.::Votre patronus:
Etant née de deux parents sorciers la jeune femme baigne depuis toujours dans cet univers particulier. Et la façon de faire apparaitre son propre Patronus ne demeura pas longtemps un mystère pour Lyann. Cependant, et comme cela peut parfois se produire, celui ci changea. Pendant très longtemps celui ci fut symbolisé par une bien belle , mais cependant innoffensive, chatte blanche. Néanmoins, et depuis son entrée au Ministère, la jeune femme eut la -presque désagréable surprise- de voir son Patronus changer. Dorénavant c'est une femelle guépard rebelle et sauvage qui apparait.

.::Votre sortilège fétiche:
Même si elle a toujours été fascinée par ce sortilège c'est surtout depuis son entrée au Ministère que Lyann en comprit l'importance mais aussi l'utilité. Son sortilège fétiche est celui de Fidelitas. Très complexe a lancer -et encore plus à réussir- ce dernier permet de protéger n'importe quel secret en le confiant à un individu qui en devient alors le Gardien. De la loyauté de ce dernier dépend la sécurité de ce secret mais il est utile de savoir que le lanceur de ce sortilège peut aussi être le Gardien de ce même secret !

.::Votre potion fétique:
A sa décharge nous dirons que son poste au sein du Ministère à grandement modifié et influencé ses choix en matière de sortilèges et potions fétiches. Jadis bien anodins ou amusants les choix de la jeune femme se portent, dorénavant, sur des choses plus complexes mais bien plus utiles pour sa profession. ainsi sa potion préférée n'est elle autre que Veritaserum qui, comme son nom l'indique, permet de faire dire la vérité à qui la boit. Cependant les effets en sont parfois bien trop aléatoires ou restrictifs et limités au goût de la demoiselle Colloway !

::Votre animal fétiche:
Son Cobra naja...

.::Votre matière favorite: La demoiselle ne se préoccupe guère plus de ce genre de questions n'étant plus étudiante et encore moins enseignante. Jadis c'était le cours de Défense contre les Forces du Mal et celui consacré aux potions qui se partageant sa préférence.

.::Votre thème musicale:(Facultatif)


{{ You. Under your Mask.
.:: Votre nom ou pseudo? Sierra
.:: Votre âge? 24 ans
.:: Comment avez-vous découvert Maelificarum?
Erik Collins m'en a dévoilé l'existence dans un murmure puis m'a prise par la main pour m'y mener. Je l'en remercie d'ailleurs.
.:: Que pensez vous du design? Du contexte? Bref du forum?
Pour l'instant que du bien sinon je ne me serais pas inscrite étant plutôt difficile quant au choix de mes forums et en foncionnant qu'au coup de foudre.
Erik m'a proposé un personnage et j'ai ensuite découvert le forum en lui même. Le design mais surtout le haut niveau et le soin apporté à la construction de ce dernier , tout cela aura achevé de me convaincre.
Toutes mes félicitations pour ce superbe travail !
.:: Note de présence sur 10.
Si mes impressions se confirment et si j'ai la chance d'être validée je pense pouvoir assurer nen présence quasi journalière. Cela pouvant être légèrement plus aléatoire en fonction de ma vie Irl mais cela ne sera jamais moins de 7/10.
.:: Code du règlement. :
codex valided by becky'
.:: Célébrité sur l'avatar?
Zooey Deschanels.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik L. Collins
«TEACHER's» ~ professeur de SCM & DIR. gryffindor
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
âge rp : 28 ans
race : — loup-garou
photo d\'identité :
petit message : C’est dans leurs rêves que les hommes trouvent la liberté, c’est et ça restera la vérité.
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mer 11 Mar - 4:01

Magnifique fiche T____T
C'est vraiment vilain et très beau, je sens que je vais mourir ...
J'ai hâte de rp avec toi, comme toujours, tu le sais bien <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina M. E. Beckett
«TYRANNICfonda'» ~ director & potionsmaster sadic
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 26
localisation : « à expérimenter de nouvelles potions pour dominer le monde » —
âge rp : « vous voulez mes mensurations aussi? trente ans. l'âge de la perfection » —
sortilège — potion fétiche : « endoloris . polynectar »
race : — demi-vélane
animal de compagnie : « cutlerounet. mon chihuahua. »
petit message : « la fascination et le talent ne porte pas de nom tant qu'il ne porte pas le mien »
Date d'inscription : 21/02/2009

veritaserum
maison*: — teacher
année*: — teacher year
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mer 11 Mar - 16:40

    bienvenue!! <3
    c'est une magnifique fiche dis donc!
    je suis impressionnée, tu m'impressionne lyann ^^
    alors je te donne mon OUI, avec un grand plaisir!
    erik à raison, c'est wonderful!
    valided chez les adults; j'espère qu'on pourra
    rp ensemble, moi aussi j'ai été au ministère
    y a un temps x)

    have fun, deaaar! <3

_________________

« MY NAME IS MY SUCCESS » —
AND THAT'S SO IMPORTANT FOR TO BE MASTER.

on deviens ce qu'on veux être
je voulais être une leader
je le suis devenu d'ambition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maelificarum-legend.bbactif.com
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mer 11 Mar - 17:06


    Pour une fiche pareille, fallait bien que je mette mon petit commentaire! (Je suis chiante avec mes commentaires, oui et alors?) vraiment bravo à toi =) Tu as une approbation totale, pleine et entière même si tu n'en as besoin que d'une xD

    Nous on ne pourra pas rp malheureusement, sauf si j'arrive à faire une intrigue et qu'on se rencontre xD On verra, en tout cas ça me plairait ^^

    Bon jeu miss!



_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Valendra von Riesling
« Venimous Beauty » ~ Vampire
avatar

Féminin Nombre de messages : 459
Age : 29
localisation : Anywhere..Anytime. Beware !!!
âge rp : 17... ou 165
sortilège — potion fétiche : Stupefix
race : — demi-vampire
animal de compagnie : /
photo d\'identité :
petit message : " Le monde est un bourbier. Tâchons de rester sur les hauteurs."
Date d'inscription : 27/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mer 11 Mar - 17:20

Bienvenue !!!!!
J'adore ta fiche petite humaine... Ton style est juste magnifique, était un plaisir de te lire.
Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyann Colloway
Who said that the Minister does not rythm with Cupid?
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 34
âge rp : 24 ans
animal de compagnie : Un Cobra Naja prénommé Anthérius
photo d\'identité :
petit message : Fight for the best Die for the Rest
Date d'inscription : 09/03/2009

veritaserum
maison*: — adult
année*:
relationship's*:

MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   Mer 11 Mar - 17:29

Merci beaucoup pour vos si gentils commentaires et votre accueil qui me fait plaisir ! C'est toujours agréable de savoir que certains ont le courage -pour ne pas dire la bravoure et l'inconscience- de lire mes fiches qui ont, toujours, tendance à être "un peu" longuettes. Même si j'avoue que là j'ai failli battre mon propre record ! Razz

Merci à tous ! <3

@ Wilhelmina : Je pense que vu ta position à Poudlard il y aura de fortes chances que nous nous croisions IG... Et je m'en réjouis d'avance ! ^


@
Âilyn : Merci beaucoup miss ! <3
Et je pense qu'il devrait être possible de nous croiser en Rp aussi...
Surtout si tu persistes à vouloir faire faire ce serment inviolable à Erik Razz

@ Valendra : Merci aussi Mademoiselle !
Au plaisir de te croiser un jour ^^

@ Erik : Moi aussi je suis contente à l'idée de Rp de nouveau avec toi ^^
Je te nem mon chou
I love you
Et, pourquoi j'ai comme l'impression que tu vas bien plus t'intéresser à la magie toi, maintenant ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyann Colloway .:FINIE:.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyann Colloway .:FINIE:.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait et profil de Evens Jeune dit Ti Kouto , Bwa Lyann
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Au coeur du Mal. * :: { Choixpeau Magique & Répartition. » :: « Adults.-
Sauter vers: