AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Sam 25 Avr - 18:03



    « L'histoire se forge dans le sang des braves…»


    La dernière heure du vendredi se finissait, pour les septième année, par un cours d'histoire de la magie. Ce genre de matière avait le don d'endormir la plupart, chose que je ne pouvais ni comprendre, ni concevoir…L'histoire nous apprend beaucoup plus que n'importe quoi d'autre dans la vie. Si l'on possède un minimum d'intelligence, on évitera de répéter les erreurs passées, et on s'en servira pour améliorer le futur. Le sang ne coule jamais pour rien…

    Beaucoup disent détester l'histoire. Je leurs répondrais qu'on ne déteste pas l'histoire, mais juste sa propre histoire. Et qu'il est honteux de dormir pendant un cours si instructif. Je m'étonnais moi-même de porter un intérêt à cette matière, mais je la jugeais vraiment plus utile que le reste. Les sorts c'est bien, la magie c'est utile, mais pour une vampire…Depuis des siècles, nous réussissons à nous défendre, à survivre, à massacrer, à guerroyer, sans l'aide de la magie. Ce n'est pas aujourd'hui qu'elle deviendra indispensable…

    Evidemment, ce genre de notions échappaient aux loups-garous comme à la moitié des humains de la classe…Bleiddwin et Heargraves dormaient à moitié sur le banc, sans doute épuisé car la vie est dure pour les chiens…C'est connu, s'ils n'ont pas leurs vingt heures de sommeil ils ne servent à rien. Tout s'explique non? Ah ah. Soit, j'arrête…Cela dit, je ne pouvais m'empêcher d'échanger des regards noirs avec mon vieil ennemi, qui ne se privait pas de me les rendre au centuple au moins.

    Ça, c'était ce qui arrivait habituellement. Mais voilà trois cours que tous, nous étions attentif. Car le sujet de la leçon nous intéressait, et je dois avouer qu'il était drôle de voir comment les humains le percevait et se trompait parfois grossièrement sur les origines, les causes, sans parler du reste. Le programme de septième année était essentiellement basé sur la guerre vampire/lycan, que l'on voyait en détails. Etrange non? J'étais prête à parier qu'avant notre arrivée, ils ne faisaient que survoler ce passage de l'histoire…Qui constitue la majeure partie de la nôtre. Mais la directrice avait du apporter quelques modifications discrètes, transformant le survolage en approfondissage. Voilà donc trois cours, comme je le disais, que nous étions penché la dessus. Et nous n'étions qu'en début d'année je le rappelle…

    Je repensais au devoir que nous avions du rendre le cours dernier, dans lequel j'avais totalement démolis les affirmations du livre sur le début du conflit –et croyez moi je suis bien placée pour savoir que ce n'est pas l'ancien esclavage des lycans le réel déclencheur. Les humains sont vraiment stupide…Ils ne cherchent jamais la vraie vérité, juste celle qui les arrange, celle qu'ils connaissent et peuvent expliquer dans leurs jolis petits bouquins. Mais les vrais ouvrages, ce sont les principaux concernés qui les possèdent. Ceux qui ont inscrit l'origine du conflit comme elle l'est vraiment…L'esclavage ne venant qu'après.

    Nous avions bien rit d'ailleurs ce soir là, avec Edward. Nous avions la même opinion sur le sujet, donc notre devoir était plutôt semblable. Et tout commence simplement sur notre régime alimentaire…En ce temps là –si loin, vers l'antiquité d'ailleurs- nous avions le même et c'était des guerres de territoires de chasse qui nous opposait. Puis les loups ont changé, ils se sont détourné de leur nature profonde –pour la plupart- et sont devenu les protecteurs que nous connaissons aujourd'hui. Sans doute cette cruelle loi de l'évolution…Heureusement nous n'avons pas changé, nous, enfants de Lucifer. Nos côtés démoniaques ne nous ont pas abandonné et n'ont fait au contraire que croître.

    Bref, je m'éloigne du sujet, je pense trop comme d'habitude…Concentrons-nous sur l'instant présent, sur ce cours. Je savais que la prof allait entrer dans 47 secondes et m'informer qu'elle voulait me parler après les cours. Je savais aussi que c'était à propos de mon devoir. Sans doute était-il si détaillé qu'il avait effrayé cette pauvre humaine…Mais qu'y puis-je si mon père vivait déjà à cette époque! Et qu'y puis-je si ma curiosité m'avait poussé jusqu'à notre gigantesque bibliothèque où se cachait toutes les vérités de notre histoire, et de celle des humains…Et dans humain, je comprends les sorciers également.

    Le cours passa vite, concentré sur les influences des sorciers dans nos histoires. A part alimenter les troupes je ne voyais pas trop quelle influence ils pouvaient avoir, et encore moins ce qu'ils venaient faire dans les grandes batailles, du temps où l'on pouvait être Seigneur de Guerre et se battre une fois l'obscurité nous cachant…Où l'on pouvait massacrer des villages entiers rien que dans un élan instinctif, où l'on décimait des peuples simplement en se battant, sans jamais s'occuper des victimes innocentes. En fait dit ainsi, nous étions des monstres autant l'un que l'autre…L'appellation ne réjouissait aucun des représentants de l'espèce présente et mon ouïe fine décelait quelques grognements discrets. Moi-même j'aurais bien marqué mon mécontentement, mais ça me faisait doucement rire…Ces imbécillités. On peut en rire, quand on connaît la vérité, lorsqu'on la connaît vraiment et que l'on est fier du passé.

    Et le passé, Lucifer seul sait à quel point j'en étais fière. Mon sang paternel y avait participé, si pas celui de ma mère…Nos noms n'étaient pas cité, ou plutôt si, mais les anciens. A cette époque nous nous appelions autrement, mais ça remonte si loin que l'on oublie ces détails…On ne se souvient que du sang et de la souffrance. Ce que j'aurais voulu pouvoir naître à cette époque…Quand je vois l'actuelle, l'évolution qu'elle a eu sur cent ans, ça donne presque envie de se tuer. Enfin j'exagère…Mais le beau temps est derrière nous.

    Une sonnerie sonna la fin des cours, offrant un week-end entier aux écoliers désespérés. Un regard me suffit pour avertir mon éternel compagnon que je le rejoindrais plus tard en salle commune. Quelques curieux essayaient de s'attarder pour voir ce que miss Eberlein avait à me dire, mais comprirent vite que ce n'était pas leurs oignons. Ainsi, l'humaine et moi-même nous retrouvâmes ensemble. Elle avait de la chance d'enseigner une matière qui m'intéressait, car elle me répugnait un peu à vrai dire…Je savais qu'elle était marié à un chien, enfin à un loup, et il n'y a rien de pire à part en être une soi-même. Pfff…Ces humaines sont vraiment stupide! Merci Lucifer de m'avoir épargné l'humiliation d'être l'une d'elle.

    Je me levais de ma chaise, pris mon livre d'histoire et m'avançai vers la professeur. Je m'arrêtai devant son bureau, mettant une mèche de mes cheveux rouges derrière mon oreille. J'étais contente que je puisse colorer mes yeux en vert émeraude grâce à un sortilège, le rouge sang aurait sûrement effrayé cette pitoyable créature…

    -Vous vouliez me voir, madame?

    Dans le son superbe et carillonnant de ma voix transparaissait mon sentiment de supériorité. Je me sentais supérieure à quasiment tous les gens de cette école, et je n'avais pas à user de politesse avec eux, encore moins à les vouvoyer. Cela me gênait, me dérangeait, et elle pouvait sans peine le ressentir. En même temps, je ne cherchais pas à le cacher…Si elle n'avait pas été une professeur, elle aurait été un dîner parfait. Malgré tout je ne ressentais pas d'appétit à son égard, comme si elle m'emplissait d'une espèce d'indifférence pour son sang dont l'odeur même me parvenait sans saveur. Bah, en même temps je ne m'en approchais jamais et sans doute mon repas d'hier soir m'avait si bien rassasié que je n'avais plus faim…Mh bien sur que non. C'était stupide de penser ça, mais je m'en fichais pas mal à vrai dire, du pourquoi du comment. Les profs sont les seuls que je ne manges pas…Durant ma scolarité du moins.

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Romane Eberlein

avatar

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 32
âge rp : 213 ans...
race : — vampire
animal de compagnie : Un drongo du nom de Mirta
petit message : Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure... et moi.
Date d'inscription : 08/03/2009

veritaserum
maison*: — teacher
année*: — teacher year
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Ven 1 Mai - 19:35

    Depuis six ans qu’elle enseignait l’Histoire de la magie, Romane ne se lassait pas de partager son savoir. Sans doute avait-elle lu tout ce qu’il était possible de lire et elle avait la chance d’être de ces gens qui retenaient intégralement tout ce qu’ils lisaient. Ainsi, cela faisait d’elle une sorte de bibliothèque vivante et sa culture n’avait pas de limites. De plus, elle avait l’art de laisser transparaître sa passion dans son discours et ceux de ses élèves qui avaient décidé de prêter attention à ses cours buvaient ses paroles. Ce phénomène était d’autant plus flagrant en septième année. D’une part parce que les étudiants faisaient preuve d’assez de maturité pour s’intéresser à ce type de matière et avaient un raisonnement suffisamment pertinent pour créer un débat enrichissant. D’autre part, les élèves assidus se faisaient plus nombreux dès lors que le programme abordait la guerre qui opposait vampires et lycans depuis des siècles.

    De toute son existence immortelle, Romane n’avait jamais pris part à cette guerre. Elle en connaissait les origines et les considérait comme devenues depuis longtemps obsolètes, simple prétexte pour continuer la guerre par delà l’éternité. Elle était convaincue au contraire que les immortels, qu’ils soient vampires ou lycans, avaient bien plus en commun qu’ils ne voulaient l’admettre. Sans doute était-ce une des raisons qui l’avaient poussée à épouser un ennemi de son espèce. À moins qu’il ne s’agisse au contraire de sa répugnance pour ceux de sa propre race qui entretenaient ce conflit absurde ? Toujours était-il qu’elle n’avait jamais approuvé cette guerre futile.

    Cependant, sa position de professeur lui imposait de rester objective et de ne pas laisser ses propres convictions interférer dans le contenu de ses cours. De plus, tous ses efforts pour se faire passer pour une simple humaine aux yeux de ses semblables et des autres immortels risquaient d’être réduits à néant par une trop grande passion revendicatrice. En effet, en plus d’avoir limé ses canines, la vampire renégate utilisait son don de projection spirituelle pour créer une hallucination olfactive autour d’elle qui dissimulait son odeur, caractéristique de sa condition. Jusqu’à présent, le stratagème fonctionnait à merveille et en dehors de son époux et de la directrice de l’école, nul n’était au courant de sa nature profonde.

    La cloche annonça la fin du cours et Romane indiqua à ses élèves qu’ils pouvaient regagner leurs salles communes respectives. La plupart ne se firent pas prier et c’est en chahutant qu’ils quittèrent la pièce. Seule une jeune fille n’avait quitté sa place. Cela n’avait rien d’étonnant, étant donné que la professeur lui avait signifié qu’elle souhaitait s’entretenir avec elle à la fin du cours. Lorsque que tous les autres furent sortis, Ailyn de Longsdale se leva de sa chaise pour venir se planter devant le bureau. Avec une pointe d’insolence que Romane ne releva pas, elle lui demanda ce qu’elle souhaitait. La vampire renégate observa un court instant son élève avant de répondre. Elle savait que la jeune fille venait d’une famille plus que respectable et dont la réputation sur le monde des vampires n’était plus à faire. Ailyn avait de toute évidence hérité de l’arrogance de ceux qui partageaient son sang. Romane sortit de ses papiers le devoir que la jeune fille lui avait rendu quelques jours plus tôt.

    - Bonjour Ailyn. J’ai lu votre devoir. C’est du bon travail.

    Romane marqua une légère pause, reposant la copie sur son bureau. Il s’agissait d’une dissertation sur les origines de la guerre et ses conséquences. Bien entendu, le sujet n’était pas du tout abordé de la même manière selon qu’il s’agissait du devoir d’un humain ou d’un immortel et Romane se basait sur les cours qu’elle avait prodigués pour noter les premiers. Pour les seconds en revanche, elle s’appuyait davantage sur leur origine et la vision du conflit qui en découlait. Ainsi, elle restait juste dans sa notation. Mais l’appréciation n’était pas ce que la professeur voulait aborder avec son élève.

    - Ton écrit manque un peu d’objectivité à mon goût, mais il n’en reste pas moins de qualité. J’ai prévu d’organiser un débat au prochain cours et je souhaiterais pour ça utiliser ton devoir comme point de départ. J’aimerais que tu le présentes devant le reste de la classe.

    Romane soutint le regard d’Ailyn en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Sam 2 Mai - 21:06

    Spoiler:
     

    Debout face à la professeur d'histoire de la magie, je ne pu m'empêcher d'arborer un air satisfait en entendant son compliment. Bien sur que mon devoir était bon. Que croyait-elle? Mes devoirs sont toujours bon, surtout lorsqu'ils relatent la réalité des faits et lorsque je peux glorifier mon géniteur. J'étais fière de mon sang, à un point inimaginable. J'étais nostalgique de la guerre ouverte d'antan. J'aurais presque soupiré…Ça avait du être sublime. Dommage que je sois née avec quelques siècles de retard…

    « - Ton écrit manque un peu d’objectivité à mon goût, mais il n’en reste pas moins de qualité. J’ai prévu d’organiser un débat au prochain cours et je souhaiterais pour ça utiliser ton devoir comme point de départ. J’aimerais que tu le présentes devant le reste de la classe. »

    Comment ça, mon écrit manquait d'objectivité? Relater la vérité, c'est manquer d'originalité pour elle? Je connaissais cette histoire sur le bout des doigts, je l'avais lue, je l'avais écoutée durant mes plus tendres années, je l'avais dans la peau. C'était ça, manquer d'objectivité? La vérité elle-même n'est plus objective? Bon j'avais peut être moins parlé des défaites et mis en avant les victoires, mais tout de même! J'étais persuadée que la bande à Bleiddwin n'avait pas fait dans l'objectivité non plus…Pourtant eux n'avaient pas été appelé à la fin du cours. Sans doute faisait-elle du favoritisme par rapport aux loups-garous, puisque son copain en est un.

    Il n'empêche que sa remarque me vexa quelque peu. Le fait qu'elle mette en doute ma source historique de choix, à savoir mon propre père, ça avait de quoi me piquer au vif. Mais bon, j'avais promis de ne pas m'attaquer à un professeur, alors respirons…Et calmons nous. En même temps, elle avait du aimer ce devoir, puisqu'elle voulait l'utiliser. Mais bon…Il manquait d'objectivité hein!

    -Manquer d'objectivité? Je ne vois pas en quoi. Mon père a toujours été pointilleux sur les détails lorsqu'il me les contait, je n'ai fais que vous relater la vérité. Je consens à comprendre le favoritisme que vous nourrissez à l'égard de Bleiddwin et sa bande, par fidélité sans doute, mais je vous parie que leurs devoirs sont loin d'être objectifs. Pourtant je ne les vois pas à mes côtés pour l'entendre.

    Effrontée et sans gêne. Ça, c'était certains. Qu'elle me retire des points ou quoi que ce soit, pour avoir mis en avant une vie privée qu'un élève n'est pas censé connaître –alors que les amourettes entre prof' sont des ragots comme d'autres et que ça courraient les couloirs- qu'elle fasse ce qu'elle veut mais je ne retirerais pas. Une humaine qui me dit que mon devoir manque d'objectivité! Si ce n'est pas drôle. Au moins j'avais été assez aimable pour éviter de lui rappeler que je restais le prédateur et elle une pauvre humaine. Tous les professeurs avaient été mis au courrant de qui était qui…On ne pouvait me reprocher mon point de vue et mes tendances.

    -Concernant la présentation à la classe, j'en serais ravie. Cependant vous devriez savoir que c'est un sujet de débat assez épineux qui pourrait engendrer quelques désaccords physiques entre les deux partis…Ce qui ne me déplairait pas outre mesure car je pourrais remettre ces ch…Ces personnes à leur place, mais cela perturberait le bon déroulement du cours, ce serais fâcheux. Pour vous tout du moins, cela s'entend…

    Quel langage! Mais ça marquait bien ma différence, que dis-je, ma supériorité, vis à vis d'elle. Moi j'avais l'immortalité, j'avais le sang des braves coulant dans mes veines, j'étais unique, j'étais moi. Seule ma sœur cadette pouvait prétendre un jour arriver à mon niveau. Puis je ne la menaçait pas, je sous-entendais aimablement les risques encourus…Est-ce un crime? Oui sans doute, mais qu'importe!

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Romane Eberlein

avatar

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 32
âge rp : 213 ans...
race : — vampire
animal de compagnie : Un drongo du nom de Mirta
petit message : Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure... et moi.
Date d'inscription : 08/03/2009

veritaserum
maison*: — teacher
année*: — teacher year
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Dim 31 Mai - 18:12

    Romane savait parfaitement quel genre de réaction son commentaire engendrerait et elle ne fut pas déçue. Ailyn faisait partie de ses élèves depuis qu’elle avait commencé à enseigner, comme tous les septième année de cette classe. Et elle avait déjà pu observer à plusieurs reprises durant ces années, l’attitude supérieure que se donnait en permanence la jeune vampire. Aussi ne fut-elle pas du tout surprise lorsque son élève s’indigna.

    - Manquer d'objectivité ? Je ne vois pas en quoi. Mon père a toujours été pointilleux sur les détails lorsqu'il me les contait, je n'ai fais que vous relater la vérité. Je consens à comprendre le favoritisme que vous nourrissez à l'égard de Bleiddwin et sa bande, par fidélité sans doute, mais je vous parie que leurs devoirs sont loin d'être objectifs. Pourtant je ne les vois pas à mes côtés pour l'entendre.

    Romane se contenta de lever les yeux et de hausser un sourcil, plus amusée que fâchée de l’insolence d’Ailyn. Elle connaissait bien plus qu’elle ne l’aurait souhaité le tempérament des membres de la famille de Longsdale. Bien qu’en ce qui la concerne, c’était la branche maternelle qui lui était plus familière. Mais bien entendu son élève ignorait tout de ses origines et aurait sans aucun doute été offusquée et honteuse d’apprendre que cette professeur, qu’elle prenait pour une vulgaire humaine ayant épousé un lycan, était en réalité une vampire engendrée par l’un de ses cousins bien avant sa propre naissance… pendant que Romane se faisait ces réflexions, Ailyn avait poursuivit son discours, acceptant la proposition.

    - Concernant la présentation à la classe, j'en serais ravie. Cependant vous devriez savoir que c'est un sujet de débat assez épineux qui pourrait engendrer quelques désaccords physiques entre les deux parties… Ce qui ne me déplairait pas outre mesure car je pourrais remettre ces ch… Ces personnes à leur place, mais cela perturberait le bon déroulement du cours, ce serais fâcheux. Pour vous tout du moins, cela s'entend…

    Encore une fois, elle n’avait put s’empêcher de faire preuve d’insolence, montrant une nouvelle fois la démesure de son égo. Cependant Romane ne releva pas plus qu’auparavant. Cela n’aurait servi à rien et au contraire, elle était convaincue qu’une remarque aurait presque fait plaisir à la jeune vampire en lui montrant que son insolence atteignait son objectif. Reposant le devoir sur le bureau, c’est donc d’un ton posé que Romane répondit.

    - Il ne me semble pas avoir mentionné que les devoirs de tes camarades étaient plus objectifs que le tien… et je ne doute pas un instant de l’étendue du savoir de ton père. Cependant, tu conviendras que même sans te connaître, ta position est évidente à déterminer à la lecture de cet écrit. C’est uniquement en ça qu’il manque d’objectivité selon moi.

    La vampire renégate avait fait exprès d’utiliser le terme de « camarades », usant à son tour de provocation vis-à-vis de son élève. Mais elle pensait ce qu’elle disait. Si le devoir d’Ailyn insistait davantage sur certains points que sur d’autres, sélectionnant plutôt ce qui glorifiait l’image des vampires, elle y relatait tout de même les faits avec exactitude. Ce qui n’était pas le cas de ses condisciples immortels qui avaient pris la liberté d’enjoliver certains évènements, croyant sans doute qu’une simple humaine comme leur professeur ne maîtriserait pas suffisamment le sujet pour s’en apercevoir.

    - Pour ce qui est du débat, je sais parfaitement à quoi m’attendre. Je connais cette guerre sans doute aussi bien que toi Ailyn contrairement à ce que tu peux penser. Je suis historienne, ne l’oublie pas. C’est en connaissance de cause que je prévois ce cours. Je te remercie cependant de t’inquiéter de mon sort…

    Encore une fois, Romane avait joué la carte de la provocation, rappelant ainsi à Ailyn que quelque soit le sang qui coulait dans ses veines, tant qu’elle était entre ces murs Romane restait son professeur et par conséquent elle lui devait un minimum de respect. La jeune vampire pouvait bien se mettre en colère, elle ne la craignait pas. Même si elle éprouvait bien moins de plaisir à se battre que son élève et pratiquait donc ce sport moins souvent, elle avait tout de même un siècle de plus ce qui lui donnait l’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Ven 5 Juin - 10:01

    Spoiler:
     

    Je ne permettais pas que l'on critique d'une quelconque façon les travaux que je prenais la peine de rendre. C'était bien trop bon pour pouvoir être critiquée par une simple humaine et personne n'en avait le droit, encore moins en histoire de la Magie. Cette matière, je la maîtrisais sur le bout des doigts et encore plus lorsque nous évoquions l'histoire des Immortels. Ce qui m'énervait un peu, juste un tantinet, c'était le favoritisme lorsqu'il n'était pas pour moi. Il était certains qu'elle favorisait les loups! Au fond, n'était-elle pas mariée à l'un d'eux? Bah, je n'allais pas me formaliser. Mon travail était excellent et l'objectivité était de mise. J'avais lu la vérité dans le sang, et le sang ne ment jamais.

    « - Il ne me semble pas avoir mentionné que les devoirs de tes camarades étaient plus objectifs que le tien… et je ne doute pas un instant de l’étendue du savoir de ton père. Cependant, tu conviendras que même sans te connaître, ta position est évidente à déterminer à la lecture de cet écrit. C’est uniquement en ça qu’il manque d’objectivité selon moi. »

    Camarade? Un sifflement menaçant à peine dissimulé s'éleva de ma gorge. Comment pouvait-elle oser insinuer que ces chiens étaient mes CAMARADES? Comme s'ils étaient mes égaux! Idem pour les humains d'ailleurs. Se qualifierait-elle d'égal à la vache qu'elle mangeait dans son repas du soir? Non! Alors qu'elle surveille donc ses paroles, au risque de finir dans MON assiette…Tss. Elle jouait à la plus fine mais je ne me ferais pas avoir. Evidemment que j'avais une position, surtout qu'elle n'avait pas interdit de l'exprimer! Je n'allais pas valoriser ces sales chiens alors qu'ils étaient bien mieux du temps où ils étaient esclaves. Oh ça oui, beaucoup mieux!

    Je sais, je ne devrais pas en penser cela mais devoir être un minimum aimable avec eux me rendait absolument dingue. Je prenais sur moi, mais j'avais bien le droit d'exploser à l'intérieur! Personne ne m'entendait de toute façon…Respire Ailyn, respire…

    « - Pour ce qui est du débat, je sais parfaitement à quoi m’attendre. Je connais cette guerre sans doute aussi bien que toi Ailyn contrairement à ce que tu peux penser. Je suis historienne, ne l’oublie pas. C’est en connaissance de cause que je prévois ce cours. Je te remercie cependant de t’inquiéter de mon sort…»

    Ah ces professeurs. Ils s'imaginent qu'on va les respecter parce qu'ils ont une soi-disant autorité…Certes ils en ont, mais pour les humains, pas pour moi. J'étais plus vieille qu'elle! Et plus puissante, et beaucoup plus pure. De plus je n'avais pas souillée mon corps avec un chien…Rien que cela me rendait supérieur au professeur Eberlein. Ce que je ne manquerais pas de lui rappeler de vive voix.

    Elle se vantait de connaître l'histoire, mais elle ne la connaissait sûrement pas aussi bien qu'un homme l'ayant vécu depuis son commencement. Non décidément, ses connaissances ne valaient pas grand chose à mes yeux…

    -Déjà je vous prierais de ne pas considérer les personnes d'une race différente comme mon égal car il est évident qu'ils ne le sont pas. Ma position est certes évidente mais on ne peut être objectif dans un conflit qui nous touche depuis notre naissance, qui a touché nos parents et qui aurait touché nos grands-parents si toutefois j'en avais eu. Alors je vous serais gré de ne pas critiquer mon manque d'objectivité car je trouve avoir été suffisamment objective. D'ailleurs il y a quelques fautes dans ces bouquins et pas des plus minces. Vous devriez songer à les faire corriger.

    C'est vrai, on attribuait des victoires aux lycans sur certaines batailles alors qu'ils avaient soit perdu soit arrivé « à égalité » si je puis dire. Et certaines dates ne correspondaient pas non plus! Quel travail bâclé, quel est l'idiot qui a écrit ce livre? Sûrement est-il mort pour avoir retranscrit de telles âneries.

    -Sans vouloir vous vexer madame, vous avez beau être historienne, les livres ne raconte pas tout et je doute que vous soyez assez vieilles pour avoir vu tout ça de vos yeux. Donc je pense que mes connaissances, celles que je tiens de mon père, sont nettement supérieures aux vôtres. Ne le prenez pas mal, vous n'y pouvez rien après tout. Une vie d'humaine n'est pas assez longue pour tout connaître.

    Un petit rictus méprisant se dessina sur mes lèvres. Elle vivrait au plus un siècle, SI elle avait de la chance. Peut être quelques années de plus grâce à ses pouvoirs de sorcières mais jamais aussi longtemps qu'un vampire. Alors qu'elle essaye donc de surpasser mes connaissances reçues par le sang, et on en reparle dans l'au-delà…

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Romane Eberlein

avatar

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 32
âge rp : 213 ans...
race : — vampire
animal de compagnie : Un drongo du nom de Mirta
petit message : Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure... et moi.
Date d'inscription : 08/03/2009

veritaserum
maison*: — teacher
année*: — teacher year
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Dim 7 Juin - 13:55

    Romane ne put s’empêcher de sourire. Ses provocations avaient parfaitement atteint leur but et Ailyn le lui fit savoir très nettement. Il était évident que la jeune vampire avait beaucoup de difficulté à conserver son calme et seul le statut de professeur de son interlocutrice l’empêchait de lui sauter à la gorge sans aucune pitié.

    - Déjà je vous prierais de ne pas considérer les personnes d'une race différente comme mon égal car il est évident qu'ils ne le sont pas. Ma position est certes évidente mais on ne peut être objectif dans un conflit qui nous touche depuis notre naissance, qui a touché nos parents et qui aurait touché nos grands-parents si toutefois j'en avais eu. Alors je vous serais gré de ne pas critiquer mon manque d'objectivité car je trouve avoir été suffisamment objective. D'ailleurs il y a quelques fautes dans ces bouquins et pas des plus minces. Vous devriez songer à les faire corriger.

    Ailyn n’avait pas tort sur ce dernier point et c’était d’ailleurs la raison pour laquelle Romane ne s’appuyait que très peu sur les livres scolaires pour faire ses cours. Elle-même avait rectifié bien des éléments dans ses propres exemplaires, soucieuse de se baser sur la stricte réalité. Les nombreuses lectures dont elle s’était abreuvée durant ses années de solitude lui avait permis de faire moult comparaison entre les écrits provenant des deux camps et elle avait associé ces données à ses propres expériences vécues et aux évènements qui se déroulaient devant elle pour rétablir la justesse du cours de l’Histoire. Ainsi quoi qu’en dise Ailyn, en dépit des erreurs présentes dans les livres, ses cours étaient d’une parfaite exactitude. Cependant son élève n’avait pas terminé ses récriminations et c’est avec une égale insolence qu’elle poursuivit.

    - Sans vouloir vous vexer madame, vous avez beau être historienne, les livres ne racontent pas tout et je doute que vous soyez assez vieille pour avoir vu tout ça de vos yeux. Donc je pense que mes connaissances, celles que je tiens de mon père, sont nettement supérieures aux vôtres. Ne le prenez pas mal, vous n'y pouvez rien après tout. Une vie d'humaine n'est pas assez longue pour tout connaître.

    Malgré la provocation, Romane conserva un calme parfait. Elle connaissait le tempérament d’Ailyn et savait très bien que ses propos ne lui plairaient pas. Mais ce qui allait suivre risquait sans aucun doute de déplaire encore davantage à l’enfant gâtée qu’elle était. Le visage souriant, elle interrogea son élève.

    - Je suis parfaitement consciente des erreurs qui figurent dans les différents ouvrages que la bibliothèque de cette école met à votre disposition mais je n’ai hélas pas le pouvoir de les corriger. C’est à leurs auteurs de le faire et tu n’es pas sans savoir que la plupart sont morts depuis longtemps. Cependant, j’aimerais savoir si tu as pu constater la moindre erreur dans les connaissances que je vous apporte durant les heures de cours ? Si tu veux bien être honnête, tu devras reconnaître que non. Je pense donc que mes connaissances valent bien les tiennes.

    Romane posa ses deux mains sur le bureau pour bien faire face à la jeune vampire. Elle savait que ce qu’elle allait dire ferait l’effet d’une bombe et elle était prêt à en esquiver les éventuelles conséquences. Ailyn n’était sans doute pas l’interlocutrice la plus indiquée pour avoir ce genre de débat mais la professeur jugea que ça ne lui ferait pas de mal d’être un peu remise à sa place en lui montrant qu’elle ne détenait pas à elle seule toute la vérité.

    - Vampires ou Lycans. Il n’y a aucune différence à mes yeux. Quoi qu’il arrive et quoi qu’on puisse dire, nous sommes tous des monstres immortels et nous le resterons pour l’éternité. Oui, tu as bien entendu. J’ai bien dit « nous ». Pourtant tu devrais savoir qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Tu te penses supérieure parce que plus veille et plus expérimentée. Parce que tu viens d’une grande famille. Mais sache qu’il s’est écoulé un siècle entre le jour où ton cousin a fait de moi ce que je suis et le jour de ta naissance.

    À mesure qu’elle parlait, Romane avait levé temporairement l’hallucination olfactive qu’elle utilisait constamment pour camoufler son odeur à ses semblables. Et les effluves qu’Ailyn pouvait percevoir ne laissaient aucun doute sur sa nature ni sur ses origines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailyn E. de Longsdale
«. Bloody&Devil Admin. » ~ Slytherin Vampire.
avatar

Féminin Nombre de messages : 994
Age : 25
localisation : Dans le cimetière de tes rêves.
âge rp : 117 ans., bien qu'il soit impolis de demander. Mais j'en parais 17.
sortilège — potion fétiche : Sectumsempra & Veritaserum
race : — vampire
animal de compagnie : Mon serpent Nagini =)
photo d\'identité :
petit message : « My heart is a Devil's creation. »
Date d'inscription : 22/02/2009

veritaserum
maison*: — slytherin
année*: — septième
relationship's*:

MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   Dim 7 Juin - 17:09

    « - Je suis parfaitement consciente des erreurs qui figurent dans les différents ouvrages que la bibliothèque de cette école met à votre disposition mais je n’ai hélas pas le pouvoir de les corriger. C’est à leurs auteurs de le faire et tu n’es pas sans savoir que la plupart sont morts depuis longtemps. Cependant, j’aimerais savoir si tu as pu constater la moindre erreur dans les connaissances que je vous apporte durant les heures de cours ? Si tu veux bien être honnête, tu devras reconnaître que non. Je pense donc que mes connaissances valent bien les tiennes. »

    Elle avait au moins l'honnêteté de reconnaître que j'avais raison: Il y avait bien des erreurs dans tous ces livres. Si le Ministère prenait la peine de s'intéresser à certaines branches de l'éducation autant qu'à d'autres, il aurait pu faire corriger ces ouvrages. Je suis certaine que leurs auteurs originels auraient été ravis que l'on efface leurs erreurs de la face du monde comme ils avaient été effacé eux-même.

    Par contre, je n'appréciais pas du tout le fait qu'elle se pense égale à moi. Certes il y avait peu d'erreurs dans son cours mais elle restait une simple et minable petite humaine! Une nourriture, du bétail! Le maillon qui se trouvait en dessous de moi dans la chaîne alimentaire! Je pourrais la vider de son liquide vital et la tuer ensuite sans aucun problème…Qu'elle se calme donc!

    « - Vampires ou Lycans. Il n’y a aucune différence à mes yeux. Quoi qu’il arrive et quoi qu’on puisse dire, nous sommes tous des monstres immortels et nous le resterons pour l’éternité. Oui, tu as bien entendu. J’ai bien dit « nous ». Pourtant tu devrais savoir qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Tu te penses supérieure parce que plus veille et plus expérimentée. Parce que tu viens d’une grande famille. Mais sache qu’il s’est écoulé un siècle entre le jour où ton cousin a fait de moi ce que je suis et le jour de ta naissance. »

    Mon visage se décomposa à mesure qu'elle avançait dans ses paroles. Nous? Ce qu'elle était? Mais que voulait-elle dire? Elle avait l'odeur d'une humaine! Elle ne pouvait être autre chose sans que je le sente! Et pourtant…Petit à petit, une odeur nouvelle envahit mes narines. L'odeur d'un vampire…Mais pas d'un vampire normale. Je sifflais de rage en m'exclamant:

    -Une renégate! Une menteuse renégate!!

    Je sentis mes yeux virer au rouge, signe d'une énorme colère. Un sentiment si puissant qu'il avait brisé le sortilège que j'utilisais d'ordinaire pour les cacher. Sept ans qu'elle était mon professeur et durant toutes ces années, elle nous avait berné! Aussi bien moi que les autres! Autant dire que mon ego prit un sacré coup. Je ne supportais pas cette idée d'avoir été bernée si longtemps…Elle s'était fichue de moi! Et elle avait très mal choisit son moment pour le révéler…

    Je laissais tomber mon livre et lui sautais littéralement à la gorge. C'était mon instinct qui commandait mes gestes et ça, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder un vase déjà trop plein…Alors tant pi, elle paierait pour tout le monde.

    -Une sale petite renégate qui a le culot de me parler à MOI comme si j'étais son égale! Une idiote qui se nourrit de sang animal, qui renie sa vraie nature! Une abomination qui ne devrait pas exister! Si tu es une vampire, tu as une raison supplémentaire d'obéir et de respecter la fille de celui qui a été l'un des premiers d'entre nous! Je n'arrive pas à croire cela…C'est pire qu'être végétarien! PIRE!

    Mes ongles s'enfonçaient dans sa gorge tandis qu'une autre partie de moi prenait le contrôle. La partie sauvage, bestiale, qui vivait de colère, qui me rendait presque animale…Cette même partie qui reprenait le dessus quand je mourrais de faim. L'instinct…

    -Traître à ton sang…Tu forniques avec les loups en plus de ça! C'est un crime punit de mort chez nous…Je peux jouer le rôle de bourreau! Au moins ils auront une raison de nous accuser de meurtre après ça!!

_________________

« It's an exodus from the dark
The night is breathing
The night is attaining
I see the dead awaken...My faithful forsaken »

Ava' by J&S
Gif by crocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxiic-nightmares.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« On en apprend tous les jours! Et pas forcément du bon... » [ PV. Romane ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission] C'est pas facile tous les jours
» IT'S DELICIOUS - 25/01 à 13h35.
» Explore le chemin de traverse
» Bouffer le bitume ? Je fais ça tous les jours !
» Votre avis sur les nouveaux coffres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { « Les Etages. :: { Premier Etage. :: « Cours d'histoire de la magie.-
Sauter vers: